RMC Sport

Tennis: Grosjean veut rediscuter du format de la Coupe Davis

Capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, Sébastien Grosjean a demandé l'ouverture de discussions avec les différents acteurs pour un retour à l'ancien format, abandonné en 2019.

Bientôt un retour à l'ancienne recette? Le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, Sébastien Grosjean, a estimé ce mercredi que les organisateurs de la compétition devaient accepter de revoir son format et d'étudier les moyens de revenir au format originel, avec des matchs à domicile et à l'extérieur.

"Je crois qu'il faut se mettre autour d'une table avec les instances du circuit et intégrer les joueurs par rapport à la programmation, au calendrier, pour remettre peut-être cette Coupe Davis dans un format 'home and away' (domicile-extérieur, ndlr) et trouver la meilleure formule pour que ça rentre dans le calendrier, que les meilleurs puissent être disponibles et représenter leur pays", a déclaré Grosjean à la veille du début de l'édition 2021 de la compétition.

Des couacs il y a deux ans pour le lancement du nouveau format

Créée en 1900, la Coupe Davis s'est déroulée en matchs à élimination directe étalés tout au long de l'année jusqu'en 2019, quand l'ITF en a vendu l'organisation à la société espagnole Kosmos. Face à une perte d'engouement des meilleurs joueurs pour la compétition, Kosmos a alors modifié le format pour réunir en fin de saison les 18 meilleures nations sur une semaine, et en un lieu unique (Madrid en 2019).

Sauf qu'il y a deux ans, d'évidents problèmes d'organisation avaient plombé la première édition de la Coupe Davis nouveau format, avec des matchs qui se terminaient bien au-delà de minuit, et surtout une perte de l'ambiance magique de la compétition.



Après l'annulation de l'édition 2020 pour cause de pandémie, celle de 2021 a été éparpillée dans trois villes (Innsbruck, Turin et Madrid) pour sa phase de poules. Mais l'Autriche ayant été confinée en raison d'une résurgence des cas de Covid, les matchs à Innsbruck (qui concernent la France, la Grande-Bretagne, la République tchèque, la Serbie, l'Allemagne et l'Autriche) vont se dérouler à huis clos.

C.C. avec AFP