RMC Sport

VIDEO. Coupe Davis: le coup de blues de Paire qui n'a "aucun contact avec le staff"

Benoît a encore fait du Paire au Moselle Open. Brillamment qualifié pour les quarts de finale à Metz, le Français a étalé sa frustration concernant la Coupe Davis. Un brin fataliste.

La victoire de Jo-Wilfried Tsonga dimanche dernier sur Lajovic, si précieuse, restera forcément associée à l’effusion de joie qui s’en est suivie. Après un week-end tendu marqué par le spleen de son capitaine, l’équipe de France aurait donc subitement retrouvé sa cohésion d’équipe après sa qualification pour la finale de Coupe Davis. C’est ce que laissait entendre le coup de fil improvisé de Gaël Monfils en conférence de presse, dont on sait que sa relation avec Noah a connu un passage à vide.

>> France-Belgique: Goffin glisse un petit tacle à Noah

Un coup de communication assez grossier dont est coutumier Yannick Noah. En réalité, les images diffusées laissent entrevoir la seule partie immergée de l’iceberg. En coulisses, les sujets de tension entourent le groupe France. Benoît Paire est venu le rappeler, lui qui s’estime lésé dans la compétition, inconsidéré par le staff actuel.

"Il ne faut pas me parler de Coupe Davis"

“C’est très simple, pour répondre en toute franchise sur la Coupe Davis, c’est quelque chose qui me fait rêver. J’ai toujours rêvé de jouer la Coupe Davis pour l’équipe de France. Après, j’en suis très très loin, il ne faut pas s’en cacher. Je n’ai aucun contact avec le staff de l’équipe de France, aucune nouvelle", a expliqué Benoît Paire, la mine renfrognée. Le Français a pourtant disposé de Marcel Granollers (6-1, 6-2) avec beaucoup de facilité au Moselle Open jeudi, se qualifiant du même coup pour les quarts de finale du tournoi. Reste qu'à l'évocation de la Coupe Davis, le tennisman français replonge dans une grande tristesse.

>> Coupe Davis: le capitaine belge dénonce l'arrogance de Yannick Noah

"Quand ils préparent un dîner de pré-sélection avec un gros groupe de l’équipe de France, je ne fais même pas partie de ce dîner", poursuit Benoit Paire, quitte à se mélanger les pinceaux. "Quand je vois qu’au premier tour de Coupe Davis, c’est Chardy qui est pris à ma place alors qu’il est 80e mondial (71e) et que moi j’étais 40e (44e). Au deuxième tour c’était Mannarino (en 5e joueur) sur terre alors que je pense pouvoir faire quelque chose de bien sur terre battue."

Paire pourrait défier en quarts... Goffin

En réalité, c'est bien Chardy qui a joué les Anglais sur terre battue en quarts et rempli sa part du contrat en dominant Daniel Evans. Mannarino étant désigné 5e joueur face à la Serbie. Peu importe. "Ils ne m’ont même pas envoyé un message, même pas une nouvelle, insiste Benoît Paire. Tant mieux si l’équipe de France gagne, je suis de tout coeur avec eux, mais il ne faut pas me parler de Coupe Davis. Je pense que tout le monde le sait, je peux gagner n’importe quel tournoi, avoir le meilleur classement possible, sur cette finale de Coupe Davis je serai en vacances." En attendant, Paire pourrait retrouver Goffin en quarts à Metz, que les Français croiseront en finale de Coupe Davis. Le hasard fera peut-être bien le choses.

QM