RMC Sport

Fed Cup: Garcia garde le sourire malgré sa déconvenue contre Barty

Balayée par la n°1 mondiale Ashleigh Barty (6-0, 6-0) en finale de la Fed Cup contre l'Australie, Caroline Garcia a avoué avoir souffert juste après le match. La Française a assuré que la douleur était passée et qu'elle se sent "prête" pour jouer en simples dimanche si Julien Benneteau fait appel à elle.

La finale de la Fed Cup entre l'Australie et la France a démarré ce samedi par deux raclées, laissant les deux pays à égalité (1-1). Le première infligée en 1h13 par la Française Kristina Mladenovic à l'Australienne Ajla Tomljanovic (6-1, 6-1) et la deuxième, humiliante, en seulement 58 minutes par Ashleigh Barty (6-0, 6-0) contre Caroline Garcia. Cette dernière est pourtant arrivée souriante au micro de RMC Sport malgré sa terrible déconvenue dans la RAC Arena de Perth. 

"Ça fait mal"

"Oui, ça va... Mais vous ne m'avez pas vu dans les cinq minutes qui ont suivi la rencontre, a-t-elle d'abord répliquée en riant jaune. J'apprends, je grandis aussi. La première demi-heure a été difficile avec une performance comme la mienne. Quand tu as vraiment envie d'apporter pour l'équipe, d'autant plus dans une finale, ça fait mal." C'est la première fois qu'elle prend deux fois 6-0 en carrière. C'est aussi la première fois de l'histoire qu'une joueuse prend un tel score en finale de la Fed Cup. 

"On verra demain mais je serai prête"

Reste désormais si Julien Benneteau, capitaine des Bleues, estimera qu'elle mérite de rejouer en simples dimanche, le double se jouant en cinquième rencontre au besoin en Fed Cup. Caroline Garcia postule en tout cas, assurant avoir digéré cette lourde défaite. "J'ai réussi à ma calmer, à me remettre les idées en place. Je me suis défoulée un peu. Je vais retourner taper la balle tranquillement, ça va me faire du bien. Je vais mieux dormir, je vais être plus apaisée. On verra demain mais je serai prête, peu importe ce qu'il se passe."

Pour rappel, le groupe des Bleues est composée de Caroline Garcia (n°45), Kristina Mladenovic (n°39), Alizé Cornet (n°60), Pauline Parmentier (n°121) et Fiona Ferro (n°63).

JR avec Eric Salliot