RMC Sport

Open d’Australie: Federer l'éternel tient sa finale

-

- - -

Au terme d’un match épique, Roger Federer s’est qualifié pour la finale de l’Open d’Australie, après avoir vu son compatriote Stanislas Wawrinka remonter un retard de deux sets (7-5, 6-3, 1-6, 4-6, 6-3). Il affrontera Nadal ou Dimitrov en finale pour un 18e titre en Grand Chelem. Immense.

Exceptionnel Federer. Après une année 2016 sans finale en Grand Chelem (une première depuis 2003), le Suisse a signé un retour éblouissant pour ce premier opus majeur 2017, avec une qualification ce jeudi face à Stanislas Wawrinka, au terme d’un match superbe (7-5, 6-3, 1-6, 4-6, 6-2). Après un départ de rêve, on a pourtant cru le Suisse rattrapé par ses démons quand son compatriote, au pied du mur, a remis la machine à gifles en marche.

Dominé dans les troisième et quatrième manches, le maître, que l’on a vu tant de fois battu ces dernières années dans de telles configuration, a fait chavirer la Rod Laver Arena, conjuguant le mental au suspense pour inverser une tendance qui semblait pourtant implacable. Malgré des balles de break à 1-1 et 2-2, Wawrinka n’a pas réussi à faire plier l’éternel roseau (35 ans). Et il a pris le retour du bâton en pleine face. Federer a puni, s’imposant sur la première de ses trois balles de match, après 3h05 d’un combat un trois temps.

>> Open d’Australie: Tsonga et Wawrinka s'engueulent en plein match

Nadal ou Dimitrov ?

« Dans mes rêves, je ne l’aurais pas imaginé », a confié le désormais 17e mondial, ingénu comme au premier jour après la qualification pour sa… 27e finale de Grand Chelem, lui qui n’avait plus atteint ce stade en Australie depuis 2010, année de son 5e sacre. Il pourrait y retrouver un certain Rafael Nadal, qui affronte le Bulgare Dimitrov. On n’en serait qu’à moitié surpris, cette édition du chelem de Melbourne semblant défier autant les pronostics que le temps.

>> Open d’Australie : Serena Williams rejoint sa sœur en finale

A.T.