RMC Sport

Mladenovic: "Je n’ai tout simplement pas réussi à bien jouer dans ces conditions"

Kristina Mladenovic a semble-t-il rapidement évacué la déception de son élimination en quarts de finale de Roland-Garros contre Timea Bacsinszky (6-4, 6-4), ce mardi, dans des conditions climatiques délicates. Face à la presse, la numéro 1 française, qui avait entamé la quinzaine le dos bloqué et qui a éclipsé la tenante du titre, Garbine Muguruza, s’est montrée satisfaite de son tournoi.

Kristina Mladenovic, êtes-vous frustrée après ce quart de finale?

Je ne peux pas l’être. Je n’ai tout simplement pas réussi à bien jouer dans ces conditions. Avec sa technique et son style de jeu, Timea Bacsinszky s’est beaucoup mieux adaptée aux conditions extrêmes. Ça fait un score assez serré mais aujourd’hui, j’étais très loin, dans ces conditions, de montrer mon meilleur tennis. C’est quelque chose que je ne peux pas contrôler. Je n’aurais pas forcément pu faire mieux. Elle a été meilleure que moi. J’ai fait quelques erreurs en plus. C’est ce qui fait un match de tennis.

A lire aussi >> Roland-Garros: les spectateurs ont vu perdre Mladenovic, mais sont remboursés

Avez-vous maudit le ciel ?

Je pense que même le public préfère mourir de chaud, plutôt que d’être sous les parapluies. Et c’est plus plaisant pour nous aussi de profiter d’un quart de finale sous le soleil, plutôt que dans ces conditions extrêmes. Après, ce sont des choses qu’on ne contrôle pas. Il faut faire avec les moyens du jour. C’est aussi la beauté de notre sport. Tous les jours, c’est différent.

A lire aussi >> Le Masters 1000 de Madrid chambre Roland-Garros sur la pluie

Que restera-t-il de cette aventure à Roland-Garros ?

Enormément de positif. La veille de mon premier tour, j’étais presque en larmes parce que j’avais le dos bloqué. Je retourne une situation assez incroyable (victoire contre Jennifer Brady 3-6, 6-3, 9-7). Ça n’a fait qu’évoluer, progresser. C’est mon premier quart de finale à Roland-Garros. C’est dans la continuité de ce très bon début de saison. Il y a eu tout ce bon niveau de jeu, les souvenirs partagés avec le public, énormément d’émotions.

JBi avec ES