RMC Sport

Roland-Garros: des milliers de spectateurs autorisés, mais un passe sanitaire exigé

Les organisateurs de Roland-Garros ont confirmé ce mercredi que du public pourra se rendre sur les courts cette année. Les modalités d'accueil ont été présentées, avec plusieurs zones définies et des jauges spécifiques. Le protocole sanitaire imposera aussi un passe sanitaire pour les spectateurs souhaitant se rendre sur les courts.

Il y aura du public pour l'édition 2021 de Roland-Garros. Les organisateurs ont confirmé l'information ce mercredi, avec néanmoins un passe sanitaire exigé (à partir du 9 juin) et des jauges à respecter. Jusqu'au 8 juin, ce seront jusqu'à 5 388 spectateurs qui pourront assister chaque jour aux matchs, puis 13 146 spectateurs à partir du 9 juin, pour la deuxième semaine du tournoi, grâce à l'autorisation gouvernementale de remonter le plafond de la jauge à 65%.

Pour les qualifications et la première semaine de Roland-Garros, plusieurs zones ont été définies pour les spectateurs. Ces zones seront plafonnées à 35% avec 1 000 personnes maximum au quotidien à l'intérieur de ces 6 zones jusqu'au 8 juin, sauf pour la zone des courts 2 à 5 avec 388 personnes autorisées au maximum.

Le couvre-feu restera en vigueur pour les spectateurs. Pour rappel, jusqu'au 8 juin, une attestation est exigée aux citoyens après 21 heures et assister à un match de Roland-Garros ne permettra pas aux spectateurs d'en bénéficier. Des rappels réguliers seront réalisés dans la journée sur les supports de communication. La sortie de court se fera à partir de 20h30, et l'arbitre demandera l'évacuation du public à cette heure et au premier changement de côté. Au 9 juin, le couvre-feu passera à 23 heures.

Passe sanitaire exigé

A compter du 9 juin, le court Philippe-Chatrier et le Suzanne-Lenglen pourront acceuillir jusqu'à 5.000 personnes contre 3 437 pour le court le court Simonne Mathieu. A noter que les matchs commenceront chaque jour à 12h, avec une night session à partir de 21 heures, sauf le 9 juin à partir de 20 heures où jusqu'à 5.000 spectateurs seront autorisés, pour une première en soirée avec du public. L'édition 2021 sera la première à proposer des sessions noctures.

Directrice générale de la Fédération française de tennis, Amélie Oudéa-Castéra a confirmé aussi que le passe sanitaire sera exigé. Les spectateurs devront ainsi présenter "soit le résultat d'un test négatif PCR ou antigénique de moins de 48 heures, soit un certificat de vaccination, soit un certificat de rémission, c'est-à-dire la production d'un résultat de test positif de plus de deux semaines et de moins de six mois", a détaillé Amélie Oudéa-Castéra.

En ce qui concerne les joueurs, ceux-ci retrouveront aussi un peu de liberté, quelques mois après une édition 2020 sous cloche. "Quand ils sortiront ils s'exposeront. on les responsabilise. Notre biut ce n'est pas de leur mettre un collier et les attacher à leur hôtel ou au stade. Mais de minimser les risques, a expliqué Guy Forget, directeur du tournoi. Un footing pendant 45 minutes en fin de journée il n'y a pas de risque aujourd'hui je pense."

Au total, la billetterie projecte 118 611 billets vendus pour la quinzaine des internationnaux de France, contre 15 000 tickets vendus l'an passé, lors d'une édition décalée en octobre. A titre de comparaison, 500.000 billets étaient partis en 2019, dernière édition qui s'est déroulée dans des conditions sanitaires normales.

GL avec Anthony Rech