RMC Sport

Roland-Garros : "mamie Razzano", "papy Robert"… ce qui nous attend ce jeudi

Suite du deuxième tour de Roland-Garros ce jeudi. Un programme chargé et une journée encore placée sous le signe tricolore, avec huit Français sur les courts. Place également à Novak Djokovic et Serena Williams, les numéros 1 mondiaux.

L’objectif : du mieux pour les Bleus

Après un 3 sur 10 mercredi, les Bleus présenteront-ils un bilan plus réjouissant à la fin de la journée de jeudi ? Ils seront huit à fouler la terre battue de Roland-Garros pour la suite du deuxième tour. Attention au piège pour le leader français Jo-Wilfried Tsonga (7e à l’ATP), opposé au Chypriote Baghdatis (39e). Nicolas Mahut (44e) partira légèrement favori contre Marcel Granollers (56e). Chez les dames, confrontation équilibrée sur le papier entre Mladenovic (30) et Babos (45e) alors que Cornet (50e) doit s’affirmer contre Maria (111e). Derrière, on peut espérer une ou plusieurs surprises, venant pourquoi pas de Mathieu (65e) contre Bautista Agut (16e), Halys (154e) contre Cuevas (27e) ou Parmentier (88e) contre Falconi (63e).

Le récapitulatif de la journée de mercredi

Les défis : les anciens ne veulent pas lâcher

A 33 ans, Virginie Razzano dispute son 18e Roland-Garros. Aujourd’hui reléguée au 184e rang du tennis mondial, la Française ne veut rien lâcher et va tenter d’écrire une nouvelle belle ligne de sa longue histoire avec le Grand Chelem parisien. « Le moteur, c’est la passion du tennis. C’est ce que j’aime faire, ce sont des choses que j’ai encore envie d’atteindre. Je suis encore capable de jouer à un haut niveau », a-t-elle confié à RMC Sport. Razzano devra réaliser une grosse performance pour éliminer au deuxième tour la Russe Kasatkina (32e) et espérer égaler son record des huitièmes de finale, atteints en 2009.

Chez les hommes, situation à peu près similaire pour Stéphane Robert (90e). A 36 ans, l’un des vétérans du circuit a déjà réalisé l’exploit au premier tour en éliminant le Sud-Africain Anderson (20e) en quatre sets. Alors pourquoi pas un bis repetita face à Zverev (41e) ce jeudi ? L’intéressé veut croire en ses chances. « J’étais 500ème l’année dernière à 35 ans. Je suis encore en train de jouer au tennis parce que je crois encore que je peux m’améliorer, faire des super trucs. Je vois le public qui s’enflamme quand je lâche des coups. Moi je me régale sur le terrain. Si en plus les gens autour de moi prennent du plaisir, je ne peux pas rêver mieux. » Peut-être d’un troisième tour historique pour lui ?

A lire également : Gasquet ne cherche pas l'amour

L’attraction : les numéros 1 mondiaux attendus

Enfin, chez les favoris, le numéro 1 mondial Novak Djokovic rencontrera le Belge Steve Darcis (161e) et tentera de dérouler comme au premier tour contre Lu (6-4, 6-1, 6-1) afin de s’économiser le plus possible en vue de la deuxième semaine et de la victoire finale. Car Roland-Garros est le seul titre du Grand Chelem qui manque encore au palmarès du Serbe. Même objectif en termes d’efficacité pour l’Américaine Serena Williams (numéro 1 mondiale), tenante du titre, opposée à la Brésilienne Teliana Pereira (81e).

D.W avec R.M