RMC Sport

"Selfiegate" : quand Chris Froome chambre Roger Federer

Roger Federer

Roger Federer - AFP

Victime d’une tentative de selfie intempestif sur le court ce dimanche à Roland-Garros, Roger Federer a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux. Jusqu’à faire réagir un certain Chris Froome, vainqueur du Tour de France 2013, qui a tenu à rappeler les réalités de son sport au tennisman.

Un adolescent qui pénètre sur le court pour tenter de voler un cliché furtif. Un service de sécurité qui tarde à réagir. Un Roger Federer chafouin. L’affaire du selfie a agité, entre autres, la première journée de compétition à Roland-Garros. Une actualité qui n’a pas échappé à… Chris Froome. Alors que les photos de son compte Twitter le montraient à l’entraînement à Tenerife avec une partie de l’équipe Sky, le vainqueur du Tour de France 2013 s’est permis de « chambrer » le tennisman suisse en lui rappelant les réalités du cyclisme, sport où les athlètes sont quasi en permanence au contact du public.

« Endurcis-toi Roger »

Le Britannique d’origine kényane s’est d’abord interrogé : « Je me demande ce que Roger Federer dirait de la sécurité d’ASO dans l’Alpe d’Huez. Donnez-moi quelques enfants qui réclament des selfies quand vous voulez. » Avant de publier une photo Maillot Jaune sur le dos avec un spectateur qui brandit un fumigène près de lui agrémentée de ce simple commentaire (complété d’un smiley, pour bien marquer l’humour) : « Endurcis-toi Roger Federer ». Et le cycliste de conclure en réaction à certains commentaires : « Rien que sur les deux dernières semaines, les spectateurs du Giro ont causé de multiples blessures et os cassés ». Si le Suisse veut vérifier ça de plus près, il sait où passer quelques jours en juillet après Wimbledon…

dossier :

Roger Federer