RMC Sport

Tennis: l'avenir de Federer en question après sa blessure au genou

L’absence pour plusieurs mois de Roger Federer (40 ans), qui va se faire opérer du genou, suscite l’inquiétude du monde du tennis. Sa convalescence, sa faculté à retrouver ses sensations et pouvoir revenir au plus haut niveau... les questions sont nombreuses. L’ancien tennisman Arnaud Clément et chirurgien Bertrand Sonnery-Cottet, spécialiste du genou, tentent d’y répondre.

Reverra-t-on Roger Federer au plus haut niveau? Forfait pour l’US Open (du 30 août au 12 septembre) à cause d’une blessure au genou, le Suisse doit se faire opérer, et ce pour la troisième fois. Il sera absent du circuit durant plusieurs mois. A tout juste 40 ans, le doute est donc permis, ce que confirme l’ancien tennisman Arnaud Clément: "Forcément, après un enchaînement de blessures, la question se pose d’autant plus. Et on sent par rapport à ses réactions que lui aussi commence à y penser car il a une vraie incertitude sur le fait de pouvoir rejouer régulièrement à haut niveau."

Tout dépendra de la nature de sa lésion

Après avoir expédié le dernier Roland-Garros, qu’il a quitté en cours de tournoi, et avoir été éliminé en quart de finale à Wimbledon, Federer semble maintenant loin du très haut niveau. Mais au-delà de cette situation, Clément préfère souligner sa longévité. "Avant, à 40 ans, on avait déjà fini sa carrière depuis très longtemps. Ce que fait Federer depuis quelques années, le niveau qu’il a depuis ses 35 ans, ça reste quelque chose d’extraordinaire et unique dans l’histoire du tennis."

Voir le Suisse partir au sommet semble de plus en plus hypothétique. Après cette nouvelle opération et des mois d’absence, il devrait s’astreindre à une longue période de rééducation. Le retour au plus haut niveau s’annonce difficile. Pour le chirurgien orthopédiste Bertrand Sonnery-Cottet, qui a opéré beaucoup de grands sportifs (Yohann Gourcuff, Nabil Fekir, Mathieu Bastareaud ou Jean-Baptiste Grange), la durée de son absence est significative. "Cela dépend de la lésion, souffle le praticien lyonnais. Quelques semaines s’il s’agit d’une lésion méniscale, plusieurs mois s’il s’agit d’une lésion du cartilage. Le fait qu’il ait précisé qu’il sera avec des béquilles pendant plusieurs semaines oriente plutôt vers la deuxième hypothèse."

"C’est triste pour tout le monde"

De là à ne plus voir l’homme aux huit Wimbledon sur le circuit? "Cela dépend du diagnostic précis de sa pathologie au genou mais aussi et surtout de sa motivation à revenir au plus haut niveau, poursuit Sonnery-Cottet, qui exerce au centre orthopédique Paul Santy de Lyon. Le nombre d’interventions ne veut rien dire en soi car cela dépend vraiment de la gravité. S’il s’agit d’une pathologie méniscale, il n’y a aucun problème, il reviendra au même niveau. S’il s’agit d’une lésion cartilagineuse, ce sera beaucoup plus compliqué et beaucoup plus long. Donc un doute sur la poursuite de sa carrière peut être émis."

Le monde du tennis tremble en tous cas en pensant à l’avenir de l’icône. Le Russe Daniil Medvedev, actuel n°2 mondial, souhaite ardemment son retour. Comme beaucoup: "C'est triste pour tout le monde. Nous adorons tous le voir jouer. J'espère qu'il reviendra sur le circuit. Je pense que c'est ce qu'il veut. C'est ce que tout le monde veut." Roger Federer aura-t-il l’occasion de s’offrir une dernière danse? La question sera centrale dans les prochains mois, sur la planète tennis. Et sans doute bien au-delà.

WT avec EJ