RMC Sport

Gasquet offre la victoire à Monfils

-

- - -

Le Biterrois avait les moyens de lutter avec Gaël Monfils dans ce huitième de finale. Mais il a flanché à chaque point décisif.

Il a d’abord servi pour le gain de la deuxième manche. Avant de laisser Gaël Monfils la remporter. Il a ensuite obtenu deux balles de sets lors du troisième set. Sans succès. Quelques minutes plus tard, c’est Monfils qui remportait sans trembler ce huitième de finale franco-français (6-4, 7-5, 7-5). Richard Gasquet n’en a pas fini avec les doutes qui semblent l’assaillir à chaque fois qu’il est question de disputer des points importants. « C’est possible, concède le 38e joueur mondial. Ce sont des matches de très haut niveau. Mais ces erreurs, je ne les commettrai pas dans les mois à venir. » Malgré la défaite, le Biterrois repart de New York avec un peu plus de confiance emmagasinée. Il semble même avoir enfin retrouvé le niveau qui était le sien avant sa suspension. Contre Greul, Davydenko puis Anderson, il n’avait jusqu’à alors pas concédé le moindre set. Mais face à Monfils, Richard Gasquet a pu constater l’écart qui le sépare d’un joueur en parfaite condition physique. Hier, le Parisien s’est battu sur chaque point et son endurance a de quoi en décourager plus d’un. « Gaël est surprenant à jouer, admet Gasquet. Il va à une vitesse folle. A part Nadal et Federer, ils sont assez peu nombreux à être capables de renvoyer ce qu’il a renvoyé aujourd’hui. Si je devais le comparer à un athlète ? Usain Bolt ! ». La comparaison va sans doute faire sourire le 19e joueur mondial. Quoi qu’il en soit, Gaël Monfils est désormais le seul représentant français en quart de finale. Au prochain tour, il affrontera le Serbe Novak Djokovic, 3e joueur mondial. Pas vraiment un cadeau. « Il a de bonnes chances d’aller plus loin ! », assure pourtant son ami Richard Gasquet. Il le sait mieux que personne.

CZ