RMC Sport

US Open : le titre pour Kerber, future numéro 1 mondiale

Angelique Kerber

Angelique Kerber - AFP

L'Allemande Angelique Kerber a remporté le deuxième titre du Grand Chelem de sa carrière en venant à bout ce samedi de la Tchèque Karolina Pliskova (6-3, 4-6, 6-4) en finale de l'US Open.

Angelique Kerber, déjà assurée de déloger lundi l'Américaine Serena Williams de la première place au classement mondial avant ce match, a brisé, en 2h07, le rêve de Pliskova qui disputait à 24 ans sa première finale d'un tournoi majeur lors de cet US Open. La Tchèque a très mal débuté la rencontre : fébrile (17 fautes directes en première manche pour un total de 47) et privée de premières balles de service, elle a ainsi été breakée dès le premier jeu du premier set et n'a pas pu inverser la tendance. Dans le deuxième set, Pliskova, 11e mondiale, a retrouvé son service et pris l'ascendant pour mener 4-3, puis 5-4, avant de concrétiser sur sa première balle de set.

A lire aussi >> US open : Monfils répond à McEnroe et s'excuse "d'être différent"

Kerber succède à Graff

Revenue à une manche partout, elle semblait avoir résolument pris l'ascendant : elle prenait rapidement le service de son adversaire, débordée par sa puissance et au bord de la rupture dans l'étouffante chaleur de New York, mais Kerber revenait aussitôt à sa hauteur (3-3). C'est la Tchèque, tombeuse en demi-finale de Serena Williams, qui craquait la première avec quatre erreurs grossières sur son service pour concéder la défaite. "C'est incroyable de remporter deux titres du Grand Chelem la même année, c'est la meilleure saison de ma carrière, c'est ici que tout a commencé pour moi", a rappelé Kerber qui, alors 92e mondiale, avait atteint le dernier carré de l'US Open 2011. A 28 ans, Kerber a réalisé une saison 2016 impressionnante avec trois titres, dont deux en Grand Chelem (Open d'Australie, US Open). La native de Brême, d'origine polonaise, est la première Allemande à remporter l'US Open et à dominer le classement mondial depuis Steffi Graff.

A lire aussi >> US open : Monfils s'est fait huer par le public face à Djokovic

Avec AFP