RMC Sport

"Wimbledon me manque", avoue Federer

Alors que la deuxième semaine de Wimbledon aurait dû débuter ce lundi, Roger Federer s’est exprimé à l’occasion du lancement de sa marque de basket. Il revient sur le confinement, ses blessures et évoque son retour sur les courts, prévu en 2021.

"Personnellement, ça a été très agréable de rester au même endroit pendant une longue période, je n'avais pas connu ça depuis plus de vingt-cinq ans, mais bien sûr que Wimbledon me manque, bien sûr que je voudrais y être en ce moment, en train de jouer sur le Centre Court pour une place en deuxième semaine". À bientôt 39 ans, Roger Federer a savouré cette longue période de repos liée au confinement.

"C'est un long chemin pour revenir, il faut être patient"

Mais si l’octuple vainqueur de Wimbledon regrette l'annulation du tournoi londonien, il admet avoir été "très occupé" pendant le confinement, entre sa rééducation, les décisions à prendre sur ce qu'il y avait de mieux à faire pour son genou, son maintien en forme, le temps passé avec ses enfants, sa fondation et ses affaires.

"Combiné à mes opérations, ça a été un moment important pour moi, (pour savoir) si je voulais encore continuer, admet Federer. C'est très facile à dire mais c'est un long chemin pour revenir, il faut être patient, ça a aussi été un temps de réflexion". S'il a décidé de continuer pour ne pas terminer sa carrière sur cette année quasi blanche, Federer pourrait vivre sa dernière saison en 2021, l'année de ses 40 ans. 

"Un de mes gros objectifs (...) c'est de rejouer à Wimbledon l'année prochaine"

Le Suisse en profite aussi pour retracer les six premiers mois d’une saison pas comme les autres. "C'est une année vraiment particulière jusque-là, souligne-t-il. Mon dernier match, c'était en Afrique du Sud avec Rafa pour la fondation. J'ai joué l'Open d'Australie, et depuis j'ai eu deux opérations, des béquilles pendant la rééducation, il n'y a pas Wimbledon, pas de Jeux Olympiques, et il y a eu le coronavirus, le confinement, l'interdiction de voyager, ça fait beaucoup".

Enfin, Roger Federer se projette déjà sur l'édition 2021 de Wimbledon, sans aucun doute son objectif numéro 1 pour la saison prochaine: "Clairement, un de mes gros objectifs, et c'est pour ça que je fais de la rééducation tous les jours et que je travaille très dur, que je me prépare à faire un bloc de préparation physique de vingt semaines cette année, c'est, je l'espère, de rejouer à Wimbledon l'année prochaine".

JAu avec AFP