RMC Sport

Wimbledon: Simon stoppé par la nuit en 8es, Monfils craque, Mannarino balayé par Federer

-

- - -

Adrian Mannarino n'a pas fait le poids contre Roger Federer en huitièmes de finale du tournoi londonien (6-0, 7-5, 6-4). Gaël Monfils, lui, s'est bien défendu avant de déposer les armes contre Kevin Anderson (7-6 [4], 7-6 [2], 5-7, 7-6 [4]). Mené deux manches à zéro par Juan Martin Del Potro, Gilles Simon a réussi à prendre le troisième set avant que la nuit n'interrompe la rencontre (7-6 [1], 7-6 [5], 5-7).

Simon remonte Del Potro

Après les éliminations d'Adrian Mannarino et de Gaël Monfils (voir plus bas), le dernier Français encore en lice à Wimbledon lutte pour sa survie. Le défi est pourtant de taille face à Juan Martin Del Potro. Mais Gilles Simon est toujours là. On le retrouvera mardi car le 53e joueur mondial et l'Argentin n'ont pu terminer leur huitième de finale ce lundi à cause de la nuit.

Gilles Simon a d'abord cédé les deux premières manches au tie break. Mené deux sets à zéro après presque 2h30 de jeu, le Français a trouvé les ressources pour prendre d'entrée le service de Del Potro dans la troisième manche. Rattrapé, Simon a quand même réussi à rebreaker au meilleur des moments pour revenir à 2-1. Les deux hommes se retrouveront demain (7-6 [1, 7-6 [5], 5-7).

Monfils rate le coche

Belle bataille que celle livrée par Gaël Monfils. Une bataille malheureusement pour le Français. La Monf' a pourtant vendu sa peau chèrement face à Kevin Anderson, malgré la perte des deux premiers sets au tie-break. Le Guadeloupéen a même relancé le match en remportant la troisième manche. Mais dans le quatrième set, son adversaire, tête de série n°8, a tenu bon et finalement encore gagné au tie-break (7-6 [4], 7-6 [2], 5-7, 7-6 [4]). C'est donc lui qui défiera Roger Federer en quart de finale.

Federer mate Mannarino

Il reste "unbreakable". Roger Federer est en quart de finale et il n'a toujours pas cédé le moindre set à Wimbledon. En fait, il faut remonter à sa demi-finale perdue contre Milos Raonic pour voir le Suisse lâcher un set. C'était donc... en 2016. Ce lundi, en huitième de finale, Adrian Mannarino n'a rien pu faire. Le Français a même pris une "roue de vélo" dans un premier set terrible bouclé en 17 minutes. Mannarino a bien réagi ensuite, mais rien n'a pu enrayer la machine suisse qui a quand même écarté ses premières balles de break (quatre au total). Federer l'emporte facilement (6-0, 7-5, 6-4), compte maintenant 32 manches gagnées d'affilée (à deux de son record établi entre 2005 et 2006) et vise plus que jamais un neuvième sacre ici.

dossier :

Gaël Monfils

N.B avec AFP