RMC Sport

Wimbledon: Tsonga profite du comportement invraisemblable de Tomic

Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié pour le 2e tour de Wimbledon grâce à son succès contre Bernard Tomic (6-2, 6-1, 6-4), ce mardi. Les deux hommes ont passé 58 minutes sur le court, ce qui en fait l'un des matchs les plus rapides de l'histoire de Wimbledon. Le Français a profité d'un Australien démotivé qui devrait être sanctionné par la direction du tournoi.

Jo-Wilfried Tsonga sera en pleine forme pour affronter le Lituanien Ricardas Berankis au 2e tour de Wimbledon. Le Français n'a passé que 58 minutes sur le court ce mardi pour se qualifier aux dépens de Bernard Tomic en trois sets (6-2, 6-1, 6-4). Il n'y avait plus eu de rencontre aussi rapide depuis celle entre Roger Federer et Alejandro Falla en 2004. Le Suisse avait sorti le qualifié colombien en 54 minutes (6-1, 6-2, 6-0). 

28 fautes directes pour Tomic

Auteur de 39 coups gagnants, Jo-Wilfried Tsonga s'est montré adroit mais surtout concentré. Son plus grand adversaire n'était autre que lui-même, Bernard Tomic n'ayant apparemment pas envie de jouer. L'Australien, réputé pour sa personnalité atypique, a commis 28 fautes directes et a fait preuve d'une désinvolture assez déstabilisante pour le public.

Tomic sanctionné ?

Avec une telle attitude, le joueur de 26 ans pourrait être sanctionné et ne pas toucher une partie de son prize money. Pour un premier tour à Wimbledon, il est de 50.000 euros. Cette attitude pourrait s'expliquer par la diffusion d'une affaire gênante lundi sur le blog Woman's Day. Il aurait bombardé de messages sexistes Tahlia Green, une infirmière inconnue qu'il aurait trouvée sur Facebook, en mettant son argent et son nom en avant pour séduire. La femme a tout dévoilé. 

A l'issue de la rencontre, Bernard Tomic a roulé des yeux quand la presse lui a demandé s'il avait tout donné. "Question suivante", a-t-il de suite répondu. Un journaliste de la BBC a insisté. "Oui, j'ai très mal joué, j'ai joué de manière terrible, mais du mieux que j'ai pu et il a mis je ne sais pas... 24 aces". 21 aces en réalité. Bernard Tomic est connu pour sa personnalité atypique. Il a eu de nombreuses altercations dont une avec Lleyton Hewitt

Tsonga voulait "rester concentré"

De son côté, Jo-Wilfried Tsonga est satisfait de ne pas être tombé dans le piège de Bernard Tomic. "Il fallait rentrer fort car il est irrégulier et a du mal à rentrer dans le combat, a-t-il réagi au micro de RMC Sport. J'avoue que dans le dernier set, je me suis demandé si j'allais rentrer dans l'histoire du tennis (rires). Je me suis obligé à me concentrer car il t'endort, ne joue pas et s'y met d'un coup. Il fallait lui laisser la tête sous l'eau."

Pour son retour sur gazon après deux ans d'absence, l'ancien numéro 1 français retrouve de la confiance. "Cela fait un moment que je me sens bien, que j'enchaîne les tournois, que je ne me blesse pas, que je n'ai pas de douleurs. C'est super, c'était le but quand j'ai repris fin 2018. Je ne veux pas aller trop vite. J'essaye d'avancer tranquillement." Dans cette mission retour, ce Bernard Tomic n'a pas été un obstacle trop compliqué à passer. 

Joseph Ruiz (avec Eric Salliot)