RMC Sport

Federer victime d’une mononucléose

En baisse de régime depuis le début de la saison, le numéro un mondial Roger Federer souffre d’une mononucléose, maladie très handicapante pour les sportifs de haut niveau.

Symbole d’un début de saison difficile, Roger Federer était éliminé dès le premier tour du tournoi de Dubaï il y a une semaine par le Britannique Andy Murray. En réalité, le Suisse souffre depuis décembre 2007 d’une mononucléose, maladie infectieuse qui affaiblit et rend plus vulnérable le porteur du virus. Une maladie qui est surtout très handicapante pour les sportifs de haut niveau « surtout pour des joueurs professionnels qui voyagent toute l’année et qui vivent en communauté », explique le médecin de l’équipe de France de Coupe Davis Bernard Montalvan. « Ce virus a sûrement retardé sa préparation car les joueurs car les joueurs bénéficient de tout un programme physique qui leur permet de tenir toute l’année. Il a dû puiser dans ses réserves et a dû prendre un peu de retard dans sa préparation. »

Malgré cela, le numéro un mondial avait tout de même atteint les demi-finales de l’Open d’Australie en janvier dernier, battu par Novak Djokovic. Son retour à la compétition fut en revanche plus compliqué avec une défaite face à Andy Murray au premier tour du tournoi de Dubaï. Une contre performance qui ne lui était jamais arrivée depuis 2004.

La rédaction