RMC Sport

Desjoyeaux: "Je suis au chantier quasiment sept jours sur sept"

Michel Desjoyeaux aurait dû faire équipe avec Jacques Caraes, le vainqueur de la première édition de la Transat AG2R La Mondiale, mais "le professeur" a décliné son engagement sur Virtual Regatta, la version jeu vidéo en ligne et en live. Il explique pourquoi.

Michel Desjoyeaux, vous avez décidé de ne pas participer à la Transat AG2R La Mondiale sur Virtual Regatta. Pourquoi?

En ce moment, j'ai la chance d'être bien occupé dans les ateliers et les chantiers de mon écurie de course (Mer Agitée, Port-la-Forêt, NDLR). Ça aurait été il y a quelques semaines, j'aurais participé, pour cause de confinement obligatoire, c'est normal. Mais là, j'ai repris le travail pour finir le 60 pieds Imoca (classe de voiliers monocoques pour la course au large en solo ou en double, NDLR), le Corum L'Epargne de Nicolas Troussel. Et comme je suis le chef de la construction, je suis au chantier quasiment sept jours sur sept avant la mise à l'eau, en attendant qu'on nous ouvre les portes pour qu'on puisse aller faire de la voile.

Et évidemment, avec la distanciation sociale et les gestes barrières?

Au moment où je parle au téléphone, je porte un masque, je me suis lavé au moins quatre fois les mains aujourd'hui, idem pour la moindre poignée de porte. On fait tout ce qu'il faut pour que ça se passe bien. En fait, on a arrêté le chantier pendant trois semaines, une sorte de mise en quarantaine, afin de voir qu'il n'y aurait pas de catastrophe au sein de l'équipe. On en a deux qui ont été touchés, mais pas fortement heureusement, des jeunes. On a divisé le groupe en deux équipes de huit ou neuf afin d'être moins nombreux dans le bateau parce que lorsqu'on termine d'assembler un bateau, on passe beaucoup de temps à l'intérieur. C'est un gros travail logistique de répartition des zones où les gens doivent aller construire des choses dans le bateau. On essaye de répartir au mieux les heures afin que tout le monde gagne autant d'argent sans recourir aux aides. On n'est pas dans l'Etat providence, on fait attention à nos impôts.

Quel est votre objectif de livraison?

On doit le livrer pour que Nicolas Troussel participe au prochain Vendée Globe dont le départ devrait être donné, j'utilise évidemment le conditionnel, le 8 novembre prochain.

Laurent Depret