RMC Sport

Route du Rhum : les 10 loups de mer à suivre

A 54 ans, Lionel Lemonchois (prince de Bretagne) est double vainqueur de l'épreuve.

A 54 ans, Lionel Lemonchois (prince de Bretagne) est double vainqueur de l'épreuve. - DR

Avec 91 engagés, la 10e édition de la Route du Rhum ne manquera pas de participants et donc de cadors au départ. Gros plan sur les 10 personnalités à suivre en raison de leur palmarès, de leurs chances de victoires ou de leur notoriété qui dépasse le cadre des courses au large.

Loïc Peyron

54 ans - Maxi Solo Banque Populaire VII (Ultime)

A tout seigneur, tout honneur. Recordman des participations à la Route du Rhum avec 7 départs (celui de dimanche inclus), Loïc Peyron a tout connu, presque tout gagné et testé tout type de support. Du Trophée Jules Verne au Vendée Globe en passant par la Coupe de l’America ou encore la Solitaire du Figaro, le Baulois a marqué chaque épreuve de son empreinte. Mais s’est toujours cassé les dents sur le « Rhum », qu’il n’a jamais remporté.

Thomas Coville

46 ans - Sodebo Ultim’ (Ultime)

Adeptes des grands défis autour du globe (7 tours du monde à son actif) et des tentatives de records en tout genre (il en détient ou en a détenu 10 en solo ou en équipage), Thomas Coville est un touche-à-tout passionné qui aime relever de nouveaux challenges. A bord de l’ancien Geronimo de Kersauson, le Rennais devrait être servi sur cette Route du Rhum qu’il connait déjà, pour y avoir pris part à quatre reprises.

Yann Eliès

40 ans – Paprec Recyclage (Ultime)

Pour sa première participation à la Route du Rhum, Yann Eliès fait preuve d’un enthousiasme et d’une fraîcheur qui font plaisir à voir. Même si l’ancien double détenteur du Trophée Jules Verne (2002 et 2005) et de la Solitaire du Figaro (2012 et 2013) dispose du plus petit des bateaux engagés en classe Ultime (21,20m de long contre 40 pour le Maxi Spindrift 2 de Guichard), le marin briochin ne cache pas sa joie à l’idée de naviguer en solo sur un engin à plusieurs coques.

Lionel Lemonchois

54 ans - Prince de Bretagne (Ultime)

Après avoir longtemps vécu à l’ombre des grands skippers, Lionel Lemonchois écrit sa propre histoire depuis une dizaine d’années. Recordman de la traversée de l’Atlantique à l’occasion de la Route du Rhum 2006 en 7 jours 17 heures et 19 minutes et double vainqueur de l’épreuve (multi 60 pieds en 2006 et Multi50 en 2010), le Breton visera la passe de trois cette année.

Francis Joyon

58 ans - Idec Sport (Ultime)

Véritable monument de la voile qui impose le respect notamment en raison de ses deux records en solitaire établis autour du monde et dans l’Atlantique nord, Francis Joyon jouit presque d’un statut à part au sein de la flotte. Fidèle à sa monture de tous les records, le quinquagénaire s’attaquera donc à sa 6e Route du Rhum à bord de son trimaran « porte-bonheur » Idec Sport.

Jean Galfione

43 ans - Serenis Consulting (Class40)

Champion olympique de la perche en 1996 et premier Français à avoir franchi la barre mythique des 6 mètres, Jean Galfione sera l’une des attractions de cette Route du Rhum 2014. Aussi pro sur le tartan que sur mer, le Breton a parfaitement négocié sa reconversion. D’abord sur la Coupe de l’America avec K-Challenge, ensuite avec des projets moins collectifs et onéreux qui l’ont amené à prendre part à la Transat AG2R, la Solidaire du chocolat ou encore le circuit Figaro Bénéteau.

François Gabart

31 ans - Macif (Imoca)

Pour sa première participation au « Rhum », François Gabart fait déjà figure de grandissime favori dans la catégorie IMOCA. Une classe qui l’a fait roi, lui qui a été sacré vainqueur du dernier Vendée Globe à seulement 29 ans, dès son coup d’essai, et en établissant de surcroit un nouveau record. Véritable « Petit Mozart » de la navigation, le Finistérien est à l’aube d’une immense carrière même si son potentiel comme son champ des possibles restent insondables.

Vincent Riou

42 ans - PRB (Imoca)

Vainqueur de la dernière Transat Jacques Vabre aux côtés de Jean Le Cam, Vincent Riou s’est remis sur les bons rails après un Vendée Globe à oublier pour lui (abandon après être entré en collision avec un objet flottant). Les rails du succès, donc, lui qui s’est révélé au grand public en inscrivant en 2005 son nom au palmarès du Vendée Globe. Cette année sur la Route du Rhum, la bataille s’annonce de toute beauté notamment avec Gabart.

Robin Knox-Johnston

75 ans - Grey Power (Rhum)

Attention, géant des mers ! Si son nom n’évoque pas forcément grand-chose auprès de la jeune génération, Sir Robin Knox-Johnston est une légende vivante. Elu trois fois marin de l’année, le Londonien est le premier navigateur à réaliser le tour du monde en solo en course en 1978 (lors du Golden Globe Challenge). Il est également le premier à inscrire son nom au palmarès du Trophée Jules Verne en 1994. A 75 ans, « Papy » fait plus que de la résistance : il a encore faim de victoires.

Jérémie Beyou

38 ans - Maître Coq (Imoca)

Vainqueur sortant de la Solitaire du Figaro, Jérémie Beyou arrive lancé sur cette Route du Rhum. Un adversaire de poids pour Gabart et Riou, qui n’ont pas attendu ce succès pour se méfier de ce marin renommé, qui a usé ses bottes et son ciré sur le Vendée Globe (abandon en 2008), la Transat Jacques Vabre, la Barcelona World Race, la Solitaire du Figaro, la Transat AG2R, le Trophée Jules Verne ou encore la Route du Rhum, à laquelle il participera pour la seconde fois.

GM