RMC Sport

Vendée Globe: Dalin et Burton toujours au coude-à-coude

A environ une semaine de l’arrivée, les leaders du Vendée Globe ont dépassé le Pot au Noir et franchi l’Équateur. Ils se trouvent désormais au large du Cap Vert. Charlie Dalin est officiellement en tête, mais Louis Burton, qui a pris une trajectoire différente, semble le plus rapide. Tout est encore ouvert pour la victoire finale.

Dans un mouchoir de poche. Le final de la neuvième édition du Vendée Globe s’annonce particulièrement palpitant. A environ une semaine de l’arrivée, la tête de la flotte est toujours très compacte au 73e jour de course. Neuf skippers se tiennent en moins de 350 milles (environ 650 km). Après avoir dépassé le Pot au Noir, une zone de convergence tropicale réputée pour ses vents intenses, ils ont franchi l’Équateur. Les leaders se trouvent désormais au large du Cap Vert (Afrique de l’ouest). Charlie Dalin est officiellement en tête.

Au pointage de 9h, le skipper d’Apivia comptait ce mercredi matin 119 milles (environ 220 km) d’avance sur Louis Burton. Mais cette indication est trompeuse car le skipper de Bureau Vallée 2 a choisi de prendre une autre trajectoire. Alors que Dalin tente de se rapprocher au plus près de l’archipel des Açores (à l’ouest du Portugal), en espérant accrocher une dépression prévue dans trois jours, Burton fait l’extérieur en accélérant au maximum. Il faudra attendre un peu avant de savoir lequel des deux a opté pour la meilleure stratégie. D’autant que Dalin est limité dans l’utilisation de foil bâbord, d’où sa volonté de parcourir le trajet le plus court possible.

Un suspense au sommet

Derrière le duo de tête, Thomas Ruyant (LinkedOut), Boris Herrmann (Seaexplorer-Yatch Club de Monaco), Damien Seguin (Groupe Apicil), Yannick Bestaven (Maître Coq IV), Giancarlo Pedote (Prysmian Group), Jean Le Cam (Yes We Cam!) et Benjamin Dutreux (Omia-Water Family) sont en embuscade. De quoi s’attendre à une fin de course extrêmement ouverte jusqu’aux Sables-d’Olonne, d’où les monocoques se sont élancés le 8 novembre dernier pour leur tour du monde sans escale et sans assistance.

Le classement ce mercredi matin

1. Charlie Dalin (Apivia)
2. Louis Burton (Bureau Vallée 2), à 119 milles (220 km)
3. Thomas Ruyant (LinkedOut), à 125 milles (232 km)
4. Boris Herrmann (Seaexplorer-Yatch Club de Monaco), à 132 milles (244 km)
5. Damien Seguin (Groupe Apicil), à 178 milles (330 km)

dossier :

Vendée Globe

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur