RMC Sport

Vendée Globe : le dernier participant, Ari Huusela, est arrivé

Après 116 journées de course, et 36 jours après l’arrivée du vainqueur Yannick Bestaven, Ari Huusela a franchi la ligne d’arrivée du Vendée Globe ce vendredi et a clôturé cette neuvième édition. Il est le premier skipper nordique à terminer la course.

Des fumigènes à la main et entouré d’une flotte de hors-bords, Ari Huusela a coupé la ligne d’arrivée du Vendée Globe vers 8h40 ce vendredi matin aux Sables-d’Olonne. A 58 ans, le Finlandais était tout sourire au moment de boucler le premier Vendée Globe de sa carrière, lui qui avait déjà terminé deux Routes du Rhum et une Transat Jacques-Vabre. Il arrive 25e et dernier de l’édition 2020-2021.

Premier marin nordique à prendre le départ de ce tour du monde en solitaire en décembre dernier, il est donc désormais également le premier à le réussir. "Je suis très fier d’être le premier Finlandais à terminer le Vendée Globe. C’est mon projet depuis si longtemps… Je suis super, super, super content d’avoir terminé la course", s’est-il exclamé à bord de son bateau, quelques minutes après avoir franchi la ligne. Aux alentours de 10h, le Finlandais s’est engagé dans le chenal, sous les applaudissements et les félicitations des bénévoles, avant d’accoster et de déboucher le champagne une quarantaine de minutes plus tard.

Pour son premier Vendée Globe, le Finlandais peut se féliciter de n’avoir subi aucune avarie majeure, quand les autres concurrents n’ont pas été épargnés: 24 incidents recensés et huit abandons, parmi lesquels le spectaculaire naufrage de Kévin Escoffier et son sauvetage par Jean Le Cam.

Rapidement distancé après quelques jours de course, le Finlandais passe l’équateur en 29e position sur 32, plus d’une semaine après Alex Thomson, alors leader. Il tombe à la dernière place dès le passage du cap de Bonne-Espérance, qu’il franchit après 33 jours de course, soit dix de plus que le premier, Louis Burton.

A partir du 28 février, lorsqu’Alexia Barrier arrive aux Sables, il devient le dernier candidat encore en lice. Il franchit finalement la ligne d’arrivée après 116 jours, 18 heures, 15 minutes et 36 secondes en mer, soit le deuxième meilleur temps jamais réalisé par une lanterne rouge.

Cette édition 2020-2021 du Vendée Globe a été remportée par Yannick Bestaven en 80 jours, 3 heures, 44 minutes et 46 secondes. Arrivé deuxième aux Sables-d'Olonne, le Français est passé premier grâce à des bonifications obtenues pour s’être détourné et avoir participé au sauvetage de Kévin Escoffier.

Un pionnier de la voile nordique

Pilote de ligne professionnel, Ari Huusela pratique la voile depuis les années 1980. Champion finlandais de course au large en 1997, il devient le second représentant de son pays à participer à la Mini-Transat en 1999. Premier skipper nordique à conclure la Route du Rhum en 2014, il se tourne vers la classe IMOCA en 2017 et bénéficie des conseils d’Alex Thomson, deux fois sur le podium du Vendée Globe (2013 et 2017).

En 2019, il s’impose un peu plus comme un ambassadeur de la voile nordique en devenant le premier Fennoscandien à tenter et terminer la Transat Jacques-Vabre. Depuis son départ en mer en novembre dernier, Ari Huusela a suscité un important engouement en Finlande, à laquelle il a rendu hommage en arborant le drapeau national sur le flanc de son navire. Désormais de retour sur terre, le skipper compte publier le journal de bord qu’il a tenu tout au long de son aventure, soit environ quatre mois.

Florian Chambon