RMC Sport

Vendée Globe: pénalité de 5 heures pour Burton pour avoir grillé le départ

A peine la course partie, Louis Burton (Bureau Vallée 2) a écopé d'une pénalité de cinq heures sur cette édition du Vendée Globe. Le skipper IMOCA a grillé le départ.

Cinq heures sur une course de presque trois mois, c'est assez peu finalement. Mais prendre ce retard dès les premières vagues de course, c'est plus fâcheux. Louis Burton (Bureau Vallée 2) a écopé d'une pénalité de cinq heures ce dimanche... juste après le début officiel du Vendée Globe

Un départ retardé

Le skipper IMOCA est sanctionné pour avoir grillé le départ. "Pour son départ prématuré (OCS), Louis Burton (Bureau Vallée 2) a écopé d’une pénalité de 5 heures, signifiée par le jury de course. Louis Burton devra effectuer sa pénalité en passant deux fois à la même latitude, à cinq heures d’écart, avant la latitude 38°40,000N", précise l'organisation de course. 

Le marin de 35 ans fait donc face à un contretemps dès l'entame de ce Vendée Globe, auquel il participe avec le bateau que pilotait Armel Le Céac'h lors de l'édition précédente. Le départ a été donné ce dimanche à 14h20, sans public (crise sanitaire oblige) aux Sables-d'Olonne, après plusieurs légers reports pour cause de brouillard (la course devait initialement partir à 13h02). 

dossier :

Vendée Globe

A.Bo