RMC Sport

Vendée Globe: pourquoi Bestaven a chuté au classement

Leader du Vendée Globe pendant un mois, Yannick Bestaven a chuté au classement la semaine dernière et se retrouve désormais cinquième au classement de mardi, 5h. Il a révélé être en proie à de gros soucis techniques qu'il a tenté de cacher.

Ce mardi à 5 heures, Charlie Dalin pointait toujours en tête du Vendée Globe en poursuivant sa remontée de l'Atlantique nord. Louis Burton (Bureau Vallée 2) le suit à 96,5 nm (179 km). Damien Seguin (Groupe Apicil) est en troisième position à 104,4 nm (192 km) du leader. Et Yannick Bestaven dans tout ça? Leader pendant plus d'un mois, le skipper de Maître Coq est désormais cinquième à 139 milles de Dalin. 

"Je me tais sur l’état du bateau mais j’ai pas mal de soucis techniques"

Lundi, il a détaillé les raisons de cette chute au classement, provoquée par des vents moins porteurs dans l'Atlantique Sud, mais pas seulement. "Le passage du pot au noir a été difficile, a déclaré Bestaven sur le site officiel du Vendée Globe. Et il y a beaucoup de choses difficiles pour moi en ce moment. Je n’ai plus un bateau intact depuis le cap Horn. Je me tais sur l’état du bateau mais j’ai pas mal de soucis techniques. Je préfère le dire aujourd’hui. Je pensais que je pouvais le masquer mais ce n’est plus le cas."

"Lors du passage du cap Horn, j’ai pris une grosse dépression, a-t-il ajouté. J’ai fait un énorme planté qui a balayé toute la plage avant du bateau. Je n’ai plus de balcon, plus d’enrouleur et il y a certaines voiles dont je ne peux plus me servir. J’ai essayé de réparer au mieux, de tenir mais j’ai eu besoin de faire beaucoup de changements de voiles, et il y des voiles de petit temps que je ne pouvais pas utiliser. Ça s'est ajouté à la difficulté de traverser le pot au noir mais j’ai l’impression d’en sortir là."

Malgré tous ces pépins techniques, Bestaven ne perd pas espoir. "Ça fait partie du Vendée Globe d’essayer d’arriver avec un bateau dans le meilleur état possible, reconnait-il. Le fait qu’il y ait du vent fort pour l’arrivée, ça devrait m’avantager. Maintenant, on est à 10 jours de l’arrivée et on fait avec les moyens du bord. Je suis déçu parce que j’aurais beaucoup aimé jouer les premiers rôles jusqu’à la fin. Je me rends compte qu’il va falloir s’accrocher pour tous ceux qui ont bossé avec moi sur ce projet, pour tous les salariés de Maître Coq qui lâchent rien et qui sont à fond. On va essayer de finir de la plus belle des manières avec ce qui nous reste comme matériel en état."

Classement mardi à 5h
1- Charlie Dalin (FRA/Apivia) à 2.730,3 milles de l'arrivée
2- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2) à 96,5 milles du premier
3- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) 104,4
4- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut) 109,8
5- Yannick Bestaven (FRA/Maître Coq IV) 139,2
6- Boris Herrmann (GER/Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) 157,8
7- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group) 157,9
8- Benjamin Dutreux (FRA/OMIA-Water Family) 209,9
9- Jean Le Cam (FRA/Yes we Cam !) 265,7
10- Maxime Sorel (FRA/V And B Mayenne) 472,0

dossier :

Vendée Globe

NC