RMC Sport

Euro volley: les Français toujours invaincus après le test contre l'Allemagne

Championne olympique cet été, l'équipe de France de volley continue son sans-faute à l'Euro avec une nouvelle victoire face à l'Allemagne, ce lundi à Tallinn.

Avec trois victoires en trois matchs disputés et un premier test remporté de haute lutte contre l'Allemagne trois sets à un, les volleyeurs français ont poursuivi leur chemin sans faute, se qualifiant au passage pour les 8es de finale de l'Euro 2021.

Encouragés par une petite colonie de supporters français à nouveau venue en nombre ce lundi parmi les 825 spectateurs de la Saku Suurhall de Tallinn, sur les rives de la Baltique, les Bleus, en rouge pour l'occasion, ont dû s'arracher face à des Allemands qui avaient des compter à régler face à cette équipe tricolore qui leur avait interdit l'accès à la porte d'embarquement pour les Jeux de Tokyo en finale du tournoi de qualification en janvier 2020.

"L'Allemagne a fait tourner ses joueurs, en commençant le match avec une équipe super jeune qui nous est rentrée dedans. On a eu du mal à s'adapter, mais l'important c'est de gagner quand on joue moins bien. C'est ce que l'on a fait, ça reste positif", a expliqué Earvin Ngapeth après la rencontre.

Pour ce premier, et très probablement unique, choc du 1er tour du groupe D à Tallinn, les Français ont dilapidé une avance de quatre points (23-19) dans le premier set pour s'offrir une fin de manche serrée (cinq balles de set) avant que n'entre en jeu le jeune pointu Théo Faure (22 ans le 12 octobre), transformé pour ce match en "As des aces" (4 au total), en enchaînant deux points sur son service permettant de remporter le gain du set.

Première place en vue

Face à une équipe du calibre de l'Allemagne, même privée de son "Bomber" Georg Grozer, de retour en sélection après 18 mois d'arrêt mais laissé sur le banc lundi, les Bleus ont connu un gros trou d'air en début de deuxième manche, défaillant à la réception face à la puissance des services de Moritz Karlitzer et Linus Webber, respectivement 20 et 27 points dans la rencontre.

Dans une manche très vite mal embarquée (13-3), les Français ont été sanctionnés deux fois de suite d'une faute de rotation, provoquant l'agacement des joueurs et de l'encadrement.

Les Français ont ensuite repris leur marche en avant, non sans se faire quelques frayeurs, ni sans quelques moments de tensions, notamment en fin de troisième manche remportée 25-22. Même menés dans le quatrième set (17-15), ils ont réussi à resserrer le jeu grâce au service de Faure, pour éviter le tie break.

"On ne peut pas toujours gagner et bien jouer. C'est un Championnat d'Europe qui va être très long. On va retenir le résultat ce soir", a ajouté Ngapeth, meilleur marqueur des champions olympiques lundi soir avec 21 points.

Les joueurs de Bernardinho ont désormais une voie royale pour finir à la première place de leur groupe D du 1er tour. Après une journée de pause mardi, les Français retrouveront la Saku Suurhall de Tallinn mercredi (19h00) contre la Lettonie, avant de finir cette première phase contre le pays hôte l'Estonie, jeudi (19h00).

LP avec AFP