RMC Sport

Diagana : « Il faut éviter de rester debout»

J-1 avant le départ !

J-1 avant le départ ! - -

C’est la dernière ligne droite de la préparation du marathon de Paris, qui aura lieu ce dimanche matin. Stéphane Diagana, ambassadeur de RMC Running, prodigue les ultimes conseils avant la course.

Stéphane, que doit-on faire à la veille du marathon de Paris ?

Prier pour des conditions de courses optimales (rires). Plus sérieusement, on n’est plus vraiment sur le travail, on peut faire quelques exercices mais c’est plus pour tester ses sensations. Certains ont couru tellement de marathons qu’ils peuvent se permettre de faire une petite sortie de 45 minutes avant le grand départ. Pour d’autres, ce sera un peu trop long. Il faut vraiment essayer de travailler ses sensations comme le tempo, le rythme, afin de l’avoir bien dans les pieds le jour du départ. Et bien se reposer.

Des choses à éviter pour être en pleine forme ?

Eviter de rester debout trop longtemps parce que le retour veineux fait mal, or on a besoin de bien récupérer et d’être disponible sur la ligne de départ. Le piétinement est à proscrire lui aussi. Quand on arrive dans une ville comme New York et qu’on est à la veille d’un marathon, on a envie de visiter et de se balader. Malheureusement, ce n’est pas une bonne chose. Quand vous avez retirez votre dossard, le mieux, c’est de se reposer à l’hôtel. Après, il faut trouver le bon compromis en fonction de la performance qu’on cherche à faire.

En marge du marathon, il y a la Running Expo. Est-ce une bonne chose pour les coureurs d’y venir ?

Oui, cela peut être un bon moyen de se vider l’esprit mais au-delà de ça, il y a un piège important à éviter. Quand on arrive dans un salon comme celui-ci, on est tenté de tout essayer et de changer ses habitudes pour voir ce que cela fait. Du genre « tiens je changerais bien de paires de chaussures ! » ou alors en acheter des neuves pour être bien dedans. Ce n’est vraiment pas une bonne chose ! On bouleverse ses habitudes et durant le marathon, on peut avoir des surprises. Evidemment, c’est fait pour acheter, mais le mieux c’est de courir avec le matériel avec lequel on s’est entrainé. Le reste, on le garde pour après, quand on commencera une nouvelle période d’entraînement.

RMC Running