RMC Sport

JO 2016, Renaud Lavillenie : "Une immense déception, cette ambiance de merde"

Renaud Lavillenie

Renaud Lavillenie - AFP

Après sa médaille d’argent sur le saut à la perche ce lundi aux JO 2016, Renaud Lavillenie a fortement déploré l’ambiance qui régnait au stade olympique de Rio alors que le Brésilien Thiago Braz allait s’envoler vers l’or.

Renaud Lavillenie n’a pas du tout aimé. Battu par le Brésilien Thiago Braz en finale du saut à la perche ce lundi soir aux JO 2016, le Français a dû se contenter de la médaille d’argent quatre ans après son titre à Londres. Mais il ne digère pas les sifflets qui l’ont visé, à Rio. "J’ai juste une immense déception, frustration, cette ambiance de merde, a lâché Renaud Lavillenie sur RMC. C’est la première fois en dix ans de sport de haut niveau que je me fais siffler. Et dans un stade olympique, où il y a normalement des valeurs de respect, de fair play. Là, il n’y a eu aucun respect envers les concurrents de Thiago."

A lire aussi >> Les JO 2016 en direct

"C’est malheureusement une ambiance qu’on retrouve trop souvent au foot, au Brésil, a poursuivi le Français. J’en ai payé les conséquences. Ce n’est pas à cause de ça que j’ai perdu. Il faut juste être conscient que ça prend énormément d’énergie de se concentrer quand tu te fais siffler, surtout quand tu n’as rien fait de mal. Si ce n’est être le meilleur pour aller chercher un 2e titre olympique. C’est frustrant par rapport à ça."

"C'est moche de voir ça"

"Le tournant décisif, c’est quand on s’est retrouvé tous les deux avec le Brésilien, a ajouté Renaud Lavillenie. Du coup, il y avait 40 000 personnes contre moi. C’est moche de voir ça sur l’une des plus grosses compétitions de ta carrière. Tu veux juste faire ton sport, être le meilleur. On ne peut pas dire que ça n’a pas d’influence. A la fin, je commençais à manquer d’énergie. Le clan français avait beau faire tout ce qu’il pouvait, il ne pouvait pas lutter. J’ai aussi un manque de réussite à 6m03, mais c’est comme ça."

A lire aussi >> JO 2016, Ewanjé-Epée : "Une soirée crève-cœur magnifique"

"D’un point de vue sportif, je n’ai rien à me reprocher"

"D’un point de vue sportif, je n’ai rien à me reprocher, a aussi expliqué le Français. J’ai fait tout ce qu’il fallait. Je suis très content de mon engagement, de mon saut. Mener le concours avec tout au 1er essai jusqu’à 5m98, c’était difficile de faire mieux. J’ai manqué un peu de réussite au 1er essai à 6m03. La barre tombe de pas grand-chose. Après, Thiago a fait un concours et un saut incroyables. Il a été très bon."

"C’est une médaille d’argent aux Jeux olympiques, ce n’est pas donné à tout le monde, a quand même rappelé Renaud Lavillenie. C’est ma deuxième médaille olympique, je suis quand même très content de ça. J’ai tout donné, je n’ai aucun regret. Au moins, je peux dormir serein. Ce soir, je ne sais pas si je vais y arriver. Mais au moins, au niveau sportif, j’ai répondu présent."