RMC Sport

Mondiaux d'athlétisme: en souffrance, Mayer rétrograde à la troisième place

Après la première journée, Kevin Mayer est troisième du décathlon des Mondiaux d’athlétisme de Doha. Epuisé, le Français ne semble toutefois pas si inquiet malgré "un décathlon pas comme les autres".

Après la première journée, Kevin Mayer est troisième du décathlon des Mondiaux d’athlétisme de Doha. Champion du monde en titre et recordman du monde de la discipline, le Français compte 4.483 points après cinq épreuves, alors qu'il était en tête avant le 400m. Le Canadien Damian Warner, médaillé de bronze en 2016 aux Jeux olympiques de Rio et meilleur performeur cette année (8.711 points), est leader avec 4.513 points, devant son compatriote Pierce Lepage (4.486).

Mayer a débuté ses dix épreuves en battant son record personnel sur 100m (10’’50) en terminant troisième de sa série, la plus rapide, derrière Warner (10’’35) et son compatriote canadien Pierce Lepage (10’’36), réputés plus rapides mais moins complets que le Français.

Il s'est tenu le genou droit

Très attendu par l'équipe de France, qui a décroché une première médaille ce mercredi grâce à l'argent rapporté par Quentin Bigot au marteau, Mayer a marqué 975 points. Il a ensuite réalisé 7,56m à la longueur, son meilleur résultat de la saison, ce qui lui a permis d’inscrire 950 points. Il a encore élevé son niveau d’un cran au lancer du poids avec un jet à 16,82m. Aucun de ses concurrents n’a fait mieux. Avec 902 points en plus, Mayer a pu aborder avec confiance le saut en hauteur.

Après avoir réussi à franchir 1,87m dès son premier essai, il a été mis sous pression par Warner, qui a tranquillement passé 1,99m. Mayer s’est alors arraché pour valider des sauts à 1,96m, puis 1,99m. Problème: il s’est tenu le genou de longues secondes en grimaçant après avoir échoué à passer 2,02m.

"C'est vraiment un décathlon pas comme les autres, les épreuves s'enchaînent vite. Les Jeux olympiques sont mon plus gros rêve donc j'ai du mal à être dans cette compétition, admet-il sur France 3. On connaît ma deuxième journée du décathlon, ils n'ont pas pris assez de points pour me battre si je fais ce qu'il faut." En retrait sur 400m (48''99), Mayer sait ce qu'il lui reste à faire.

RR avec AT