RMC Sport

F1: Bottas en pole du GP d'Autriche devant Hamilton, Ferrari à la peine

Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) partira dimanche en pole position du Grand Prix d'Autriche, première manche de la saison 2020 de Formule 1, devant son équipier britannique Lewis Hamilton. Les qualifications ont également été marquées par les galères de Ferrari.

La saison débute parfaitement pour Mercedes. Après avoir dominé les séances d’essais libres du Grand Prix d’Autriche, première manche de la saison 2020 de Formule 1, les Flèches d'Argent ont confirmé lors de la séance de qualifications ce samedi. Avec un chrono de 1'02"939, le record de la piste, Valtteri Bottas a décroché la pole position devant son coéquipier Lewis Hamilton, battu pour 12 millièmes. Derrière le Britannique, en quête d’une septième couronne mondiale, Max Verstappen (Red Bull) s’est adjugé la troisième place. Le Néerlandais formera la deuxième ligne dimanche (départ 15h10) en compagnie de Lando Norris (McLaren).

Débuts compliqués pour Ferrari

Ces qualifications ont été beaucoup plus compliquées pour Ferrari. Sebastian Vettel, qui quittera la Scuderia à l’issue de la saison pour laisser sa place à Carlos Sainz en 2021, a pris la porte dès la Q2. Il partira seulement en onzième position. Lui aussi en difficulté, Charles Leclerc s’est classé septième. Pas franchement une surprise, le team principal de Ferrari Mattia Binotto ayant d’ores et déjà prévenu que le début de saison serait "difficile" en raison de mauvais choix en termes d'aérodynamique.

Du côté des Français, Pierre Gasly (Alpha Tauri), Esteban Ocon (Renault), de retour après une année sans volant, et Romain Grosjean (Haas), qui est passé de justesse en Q2, ont pris les 12e, 14e et 15e places. "On est vraiment satisfait. Il faudra réussir un bon start dimanche. Ce sera la première course de l’année, il peut se passer encore plein de trucs", a réagi Gasly au micro de Canal+.

Cette nouvelle saison de Formule 1 aurait dû débuter mi-mars en Australie mais a été retardée par l’épidémie de coronavirus. Elle s'ouvre par une série de huit courses en Europe jusqu'à début septembre, pour l'heure à huis clos et en respectant un protocole sanitaire strict.

>> Revivez les qualifications du GP d'Autriche

RR