RMC Sport

F1, GP de Turquie: Hamilton écope de dix places de pénalité sur la grille

Lewis Hamilton, le leader du championnat du monde de F1, a écopé d'une pénalité de dix places sur la grille de départ du Grand Prix de Turquie ce dimanche, pour le changement d'un élément sur le moteur de sa Mercedes.

C'est à son tour d'accepter le défi de partir dans le trafic pour tenter de remonter vers le podium. Après Max Verstappen (Red Bull) en Russie (dernier au départ, 2e à l'arrivée), Lewis Hamilton écope également d'une pénalité sur la grille de départ du Grand Prix de Turquie ce dimanche (14h).

Le septuple champion du monde, leader actuel avec deux points d'avance sur le Néerlandais, reculera de dix places par rapport à sa performance aux essais qualificatifs (samedi, 14h), en raison du changement d'un élément du moteur de sa Mercedes. La pénalité avait été plus pour lourde pour Max Verstappen car c'est le bloc moteur de la Red Bull-Honda qui avait été remplacé.

Sainz en fond de grille

Le nombre de changements des différents éléments du groupe propulseur des monoplaces est limité chaque saison et tout changement au-delà d'un certain nombre est automatiquement sanctionné.

Pour le moment, seul le moteur à combustion interne à été remplacé sur la voiture n°44 du septuple champion du monde, selon le rapport technique envoyé par la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Un ou plusieurs changements sur l'unité de puissance ce week-end vaudra à Hamilton une ou plusieurs autres pénalités.

Ainsi, Ferrari a, par exemple, décidé de monter une toute nouvelle version de son moteur hybride sur la monoplace de Carlos Sainz. Comme plusieurs éléments ont été changés en infraction avec le code sportif de la FIA, l'Espagnol partira en fond de grille dimanche.

LP