RMC Sport

F1: Red Bull accuse Mercedes d'exagérer les blessures d'Hamilton après le crash avec Verstappen

La guerre entre Mercedes et Red Bull se poursuit. Après le nouvel accident entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, le dirigeant de l’écurie autrichienne Helmut Marko accuse l’écurie allemande d’exagérer les blessures du pilote britannique.

La lutte fait rage entre Lewis Hamilton et Max Verstappen et rend la saison de F1 passionnate. Les deux pilotes se sont une nouvelle fois accrochés à Monza, le week-end dernier, avec un crash incroyable qui a vu la Red Bull passer littéralement au dessus de la Mercedes. Quelques jours après, l’influent dirigeant de l’écurie Red Bull, Helmut Marko, en remet une couche. Ce dernier accuse l’écurie dirigée par Toto Wolf d’exagérer les blessures du champion du monde en titre.

"Ils ont fait croire que le pauvre Hamilton était blessé. Verstappen était déjà sorti quand Hamilton a essayé de revenir en arrière pour sortir des graviers. La voiture médicale l'a vu et a continué. Et ils ont montré que le pauvre Hamilton était soudainement blessé", déclare le responsable de la filière des jeunes pilotes.

L’accident qui a eu lieu dans le 26e tour du Grand Prix d'Italie, s’est soldé par le triomphe de Daniel Riciardo, trois ans après sa dernière victoire en F1.

Verstappen sanctionné par la FIA

Après enquête, la FIA a désigné le pilote néerlandais comme principal responsable de cet accident. Max Verstappen a été sanctionné de trois places de pénalité sur la prochaine grille de départ, à savoir le 26 septembre prochain en Russie, sur le circuit de Sotchi. A cela s'ajoute la perte de deux points sur la licence du pilote de 23 ans.

Selon les commissaires, le Néerlandais a tenté une manoeuvre trop tardive pour exiger de bénéficier d'espace de la part de son rival. Le Britannique, qui était devant, aurait pu s'éloigner un peu plus du vibreur, selon le rapport, mais la position du pilote Mercedes a été jugée raisonnable.

Aris Djennadi