RMC Sport

F1: le patron de Haas n’exclut pas de faire appel à Grosjean en cas de besoin

Alors que Romain Grosjean a définitivement fait ses adieux à la Formule 1 pour rejoindre l'Indycar, le patron de l'écurie Haas n'est pas contre l'idée de rappeler le pilote français en cas de besoin cette saison.

L’avenir de Romain Grosjean s'écrira désormais en Indycar. Le Français qui a définitivement fait une croix sur la Formule 1 après un effroyable accident à Bahrein au mois de novembre dernier, pourrait toutefois être rappelé - en cas de besoin - par son ancienne écurie de F1, qui n’a pas souhaité renouveler son contrat à la fin de la saison.

Dans un entretien pour motorsport.com ce samedi, le patron de Haas, Günther Steiner, n’a pas exclu la possibilité de faire appel au pilote de 34 ans ou à son ancien coéquipier, Kevin Magnussen, si l’un des pilotes devait manquer un Grand Prix en raison du coronavirus notamment: "Cela ne me dérangerait pas, s'ils sont libres", constate-t-il. 

Le patron de l’écurie américaine pense "qu'ils seraient contents de revenir. Enfin, je ne leur ai pas posé la question, mais je ne pense pas qu'ils aient du ressentiment", avoue Steiner. Une opportunité qui pourrait se produire puisque le dirigeant italien est encore en contact avec son ancien pilote: "Je viens d'envoyer un message à Romain, parce qu'il fallait que je lui pose une question", confirme le dirigeant.

"Toutes les bonnes choses ont une fin", avoue Steiner

Steiner est ensuite revenu sur la séparation entre l’écurie et ses pilotes à la fin de la saison, assurant qu'ils ne sont "pas brouillés" et ajoutant qu’ils n’étaient "pas contents, mais ils n'étaient pas mécontents". Steiner résume alors: "Ils ont passé un bon moment, nous avons passé un bon moment. Toutes les bonnes choses ont une fin. Nous avons toujours une bonne relation. Je suis très content qu'ils continuent tous deux de faire ce qu'ils aiment faire."

Pour Steiner, la nomination d’un troisième pilote est nécessaire mais "nommer quelqu’un n’est pas urgent, nous ne sommes pas pressés". Des discussions auraient été entamées avec l’ancien pilote réserve Pietro Fittipaldi, qui avait remplacé Romain Grosjean pour les deux derniers Grand Prix de l’année suite à son accident.

"Je pense qu'il nous faut avoir un troisième pilote avec nous cette année, comme l'an dernier, à cause du Covid-19, avoue Steiner. On ne sait jamais quand est-ce qu'on va être touché." L’année précédente, trois pilotes avaient été contraints de faire l’impasse sur une ou plusieurs courses après avoir contracté le coronavirus.

ALR