RMC Sport

F1: pour Bottas, ses propres intérêts passent avant ceux de Mercedes

Valtteri Bottas, en retrait dans la bagarre pour le titre de champion du monde de Formule 1, a pourtant assuré avant le Grand Prix de Monaco qu’il faisait passer ses intérêts avant ceux de son équipe.

Après quatre courses cette saison, Valtteri Bottas ne compte que la moitié des points de son coéquipier Lewis Hamilton (47 contre 94), en tête du championnat du monde. Le Finlandais a enchaîné les podiums, trois au total, mais a toujours laissé les deux premières places au duo Hamilton-Verstappen. Lors du Grand Prix d’Emilie-Romagne, il s’est même illustré par son énorme crash avec George Russell.

Pourtant, avant les qualifications du GP de Monaco, ce samedi, Bottas a éclairci sa philosophie: il n’a pas l’intention de s’écraser devant Hamilton, septuple champion du monde, ni de se plier à toutes les décisions qui pourraient être prises par Mercedes. "Cela dépend de ce que l’équipe vous demande de faire. En tant que pilote, vous placez tout le temps la priorité sur vos performances et votre propre course", a expliqué le Finlandais au micro de la RTBF.

En quête d'une première victoire en 2021

"Dans des situations comme à Barcelone, comme Lewis et moi n’étions pas sur les mêmes stratégies et que je ne me battais pas pour la victoire, la situation était différente, mais en dehors de ça, de manière générale, je donne la priorité à ma course, a poursuivi Bottas. C’est un sport d’équipe, mais il y a tout de même une part d’individuel. Entre mes intérêts et ceux de l’équipe, je choisis les miens!"

Mercedes sait à quoi s’en tenir, alors que les relations entre Bottas et Hamilton n’ont jamais été des plus chaleureuses. Le Finlandais, lui, garde donc ses ambitions. "Je suis en F1 pour poursuivre mon rêve: devenir champion du monde. Je donne tout ce que j’ai et puis on verra ce qui arrive." A Monaco, dimanche, il espère décrocher son premier succès de la saison.

RW