RMC Sport

F1: Pourchaire, Piastri… qui pour remplacer Alonso chez Alpine ?

Fernando Alonso va quitter Alpine à la fin de la saison pour rejoindre Aston Martin. Alors que l’écurie française doit désormais trouver un remplaçant à l’Espagnol pour accompagner Esteban Ocon en 2023, deux noms semblent sortir du lot: Théo Pourchaire et surtout Oscar Piastri.

Qui accompagnera Esteban Ocon chez Alpine en 2023 ? Alors que Fernando Alonso va quitter l’écurie française à la fin de l’année pour rejoindre Aston Martin, un baquet est désormais libre aux côtés du pilote français pour la saison prochaine. Quelques heures après l'officialisation du départ de l’Espagnol, deux pilotes semblent tenir la corde pour faire leur début en Formule 1. Même si Alpine pourrait également décider d’aller chercher un pilote un peu plus expérimenté.

Oscar Piastri (21 ans, pilote de réserve pour Alpine)

C’est incontestablement le favori logique pour succéder à Alonso. L’'Australien, entré en 2021 dans le cercle très fermé des rookies champions de F2 aux côtés de Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Nico Hülkenberg, Charles Leclerc et Georges Russell, est attendu avec impatience par les fans. Pilote de réserve pour Alpine depuis le début de la saison, il a incontestablement une longueur d’avance dans la lutte pour obtenir le baquet du champion du monde espagnol. Interrogé sur la possibilité de voir Alonso et Piastri piloter une F1 la saison prochaine, Laurent Rossi, PDG d’Alpine, avait répondu "Je pense que oui" il y a quelques jours. Le dirigeant français pensait alors prêter sa pépite australienne à une autre écurie, mais le départ d’Alonso pourrait lui permettre de lancer lui-même Piastri dans le grand bain.

Théo Pourchaire (18 ans, Formule 2)

Et si Alpine, écurie française, préférait s’offrir un duo 100% tricolore la saison prochaine en associant Esteban Ocon et Théo Pourchaire ? À à peine 19 ans (il les fêtera le 20 août), le natif des Alpes-Maritimes est l’un des pilotes les plus doués de sa génération et considéré comme le prochain Français censé briller en Formule 1. Cinquième du championnat de Formule 2 la saison dernière, sa toute première à ce niveau, Pourchaire a encore passé un cap cette année. Ce dimanche, en Hongrie, il a remporté sa troisième victoire de la saison et pointe à la seconde place du classement général, à 21 points du Brésilien Felipe Drugovich.

Il y a quelques mois, Alfa Romeo cherchait un nouveau pilote pour la saison en cours, en remplacement d'Antonio Giovinazzi. En balance, Théo Pourchaire aurait pu obtenir le baquet, mais le Chinois Guan Yu Zhou lui a été préféré et le Français a hérité de la place de pilote de réserviste. Son arrivée en F1 n’est qu’une question de temps, et son heure pourrait bien être arrivée.

Les autres pistes

Lorsqu’un pilote quitte son écurie, tous les regards se tournent forcément vers ceux dont le contrat expire à la fin de la saison. Dans cette catégorie de pilotes (Zhou, Latifi, Albon, Stroll), seul Mick Schumacher apparaît comme un candidat plus ou moins crédible pour obtenir le baquet chez Alpine. En fin de contrat avec Haas, le pilote allemand n’est pas sûr de prolonger l’aventure sous les ordres de Günther Steiner et, à 23 ans, les patrons d’Alpine peuvent voir chez lui une marge de progression.

Autre possibilité pour l’écurie française: offrir un nouveau défi à Daniel Ricciardo. L’Australien vit une saison pénible au volant de sa Mclaren, comme en attestent ses 57 points de retard (19 contre 76) sur son coéquipier Lando Norris. Ricciardo est en fin de contrat en 2023, mais de nombreuses rumeurs assurent qu’il pourrait être en danger à la fin de la saison et, dans cette hypothèse, voir celui qui a défendu les couleurs de Renault - devenu Alpine - entre 2019 et 2020 peut apparaître comme une option crédible.

F.Ga