RMC Sport

F1: Renault s'appellera Alpine à partir de 2021

Renault annonce ce dimanche que son écurie de F1 s'appellera Alpine à partir de la saison 2021.

Fernando Alonso et Esteban Ocon piloteront officiellement pour Alpine la saison prochaine, avec des monoplaces aux couleurs de la France. Le constructeur français Renault a annoncé ce dimanche le changement de nom de son écurie de F1 à partir de 2021. "La marque Alpine, symbole de sportivité, d’élégance et d’agilité, désignera le châssis et rendra hommage à l’expertise qui a fait naître l’A110, explique Renault dans un communiqué. Pour Alpine, c’est une étape clé pour accélérer le développement et le rayonnement de la marque. Le moteur de l’écurie continuera de bénéficier de l’expertise unique du Groupe Renault dans les motorisations hybrides, dont la dénomination E-Tech sera conservée."

"Alpine est une belle marque, puissante et vibrante, qui colle un sourire sur le visage de ses adeptes, avance l'Italien Luca De Meo, directeur général de Renault. En lançant Alpine, symbole de l’excellence française, dans la plus prestigieuse des disciplines automobiles mondiales, nous poursuivons l’aventure des constructeurs dans un sport renouvelé. Nous apportons aussi une marque de rêve aux côtés des plus grands noms, pour des courses automobiles spectaculaires faites et suivies par des passionnés. Alpine amènera enfin ses valeurs dans le paddock de la Formule 1 : élégance, ingéniosité, et audace."

"Alpine apporte un nouveau sens, de nouvelles valeurs et couleurs"

Engagé en F1 de 1977 à 1985 (15 victoires), puis de 2002 à 2011 (20 victoires, deux titres mondiaux constructeurs et pilotes avec Fernando Alonso), avant d'être motoriste de 2012 à 2015 et de revenir à 100% à partir de 2016 (aucune victoire), Renault cherchera à passer un cap en 2021 et surtout en 2022 avec l'application des accords Concorde sur le plafonnement des budgets et un changement de règlement technique. 

"Ce changement intervient à un moment clé dans la trajectoire de l’écurie et du sport, analyse Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1 et récemment nommé à la tête d'Alpine. Alpine apporte un nouveau sens, de nouvelles valeurs et couleurs dans le paddock avec l’esprit de compétition venu d’autres univers et l’agilité créatrice française. Ce seront des atouts dans la préparation des échéances de 2022. Le nouveau cadre réglementaire et financier installera les conditions d’un sport automobile plus équitable dans sa redistribution des revenus, plus simple et progressiste dans sa gouvernance. La mise en place du « budget cap » mettra un terme à la course à la dépense et permettra de valoriser les équipes signataires pour leur valeur sportive. Alpine a toute sa place en Formule 1 et pourra prétendre à la victoire."

LP