RMC Sport

Formule 1: Haas confirme Mazepin malgré la polémique

Nikita Mazepin va bel et bien découvrir la Formule 1 en 2021. Haas, que le pilote russe va rejoindre l'année prochaine, a confirmé ce mardi qu'il rejoindrait l'écurie, en dépit d'une polémique le concernant et qui enfle depuis deux semaines.

Nikita Mazepin vit un mois de décembre agité. Après avoir appris que Haas était prêt à lui réserver une place au sein de l'écurie pour la saison 2021, le jeune pilote russe de 21 ans s'est retrouvé au centre d'une polémique le 9 décembre dernier. Sur son compte Instagram, Mazepin publiait en effet une vidéo dans laquelle ce dernier touche la poitrine d'une jeune femme assise à l'arrière d'une voiture.

"Le problème a été réglé en interne"

Un geste totalement déplacé qui aurait pu coûter à Mazepin sa place dans la grille 2021, dont la composition ne fait (presque) plus aucun doute. Mais l'écurie Haas a finalement confirmé ce mardi que le pilote russe évoluera bien au sein de la firme américaine la saison prochaine, aux côtés de Mick Schumacher.

"Haas confirme que Nikita Mazepin et Mick Schumacher formeront la paire de pilotes pour la saison 2021. (...) Concernant les actes de Mazepin, le problème a été réglé en interne et aucun commentaire ne sera fait", a ainsi expliqué Haas dans un communiqué publié sur son compte Twitter. L'écurie avait affirmé, après les faits du 9 décembre, "ne pas approuver le comportement de Mazepin dans cette vidéo."

Une réputation qui n'est plus à faire

Le pilote russe s'est depuis excusé sur ses réseaux sociaux : "En tant que pilote de F1, je dois me comporter selon un standard élevé et je reconnais avoir manqué à mon devoir vis-à-vis de moi-même et de beaucoup de gens. Je promets d'apprendre de cela."

5e du championnat de Formule 2 cette saison, Mazepin va découvrir la F1 la saison prochaine. Le pilote russe, dont la réputation n'est plus à faire - notamment en raison de son comportement agressif en piste -, n'aura plus le droit à l'erreur alors que la F1 démontre son progressisme en se saisissant depuis plusieurs mois de questions sociales, dans le sillage du septuple champion du monde Lewis Hamilton.

DM