RMC Sport

GP Bahreïn: un chien sur la piste provoque une interruption des essais libres

À l'occasion de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn, les pilotes ont dû s'interrompre pour un fait de course insolite. À 30 minute de la fin, un chien a débarqué sur la piste, apeuré par les monoplaces qui roulaient à toute vitesse.

La deuxième séance d’essais libres du Grand Prix de Bahreïn n’a pas été de tout repos ce vendredi soir. Tout a commencé par le gros crash du pilote Red Bull Alex Albon, dans le dernier virage, provoquant le premier drapeau rouge de la séance. Un peu trop large sur la sortie de la courbe, le Thaïlandais glisse, tente de contrebraquer mais finit tout droit dans les barrières et détruit entièrement le côté droit et les ailerons de sa monoplace. Une mauvaise opération pour le pilote qui n’est pas certain d’avoir sa place dans un des baquets de Red Bull pour la saison prochaine.

En attendant, Vettel pousse la chansonnette 

Mais à presque 30 minutes de la fin de course, un second drapeau rouge est brandi pour un fait de course pour le moins insolite. La course a dû être interrompue alors qu’un chien avait pénétré à toute vitesse sur le circuit, effrayé par les monoplaces qui filaient à toute vitesse. L’occasion pour Sebastian Vettel de s’amuser de la situation. Et le pilote de l’écurie Ferrari de chantonner un tube du groupe Baha Men qui colle parfaitement à la situation: "Who Let the Dogs Out?". Pour le plus grand bonheur de son équipe de l’autre côté de la radio.

La séance a repris quelques minutes après et a vu, comme souvent, Lewis Hamiltonn tout juste couronné d’un septième titre de champion du monde de Formule 1 la semaine dernière, signer le meilleur temps de ces essais libres. 

ALR