RMC Sport

GP de Bahreïn: Verstappen reste intouchable sur la 2e séance d'essais, Hamilton se rapproche

Max Verstappen a été le plus rapide lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn, vendredi. Le Néerlandais de Red Bull avait déjà dominé la première séance, quelques heures plus tôt. Son rival Lewis Hamilton, avec sa Mercedes encore un peu glissante, s'est rapproché.

Max Verstappen confirme. Déjà leader de la première séance d'essais libres (EL1) du Grand Prix de Bahreïn, vendredi, le pilote Red Bull a fini en tête de la deuxième qui s'est déroulée de nuit. Il a réussi à rouler en 1:30.847, en s'adjugeant les deux derniers secteurs et en améliorant son précédent meilleur tour (1:31.394). Son nouveau coéquipier Sergio Pérez a toutefois quelque peu déçu. Le Mexicain a fini 10e, à un peu plus de six dixièmes (1:31.503).

Mercedes, annoncée en légère difficulté pour ce début de saison, à cause de problèmes aérodynamiques, a donc encore été reléguée au second plan. Mais avec des voitures plus rapprochées et en progression: Lewis Hamilton a fini troisième, à deux dixièmes (1:31.082); Valtteri Bottas a signé le cinquième temps (1:31.218).

McLaren est rapide, de l'espoir pour Ferrari

S'agit-il donc d'un indice supplémentaire d'une victoire du crack néerlandais dimanche soir? Attention aux conclusions hâtives. Même si cette deuxième séance a encore montré que les Mercedes pouvaient glisser, les prédictions officielles de la Formule 1, basées sur les analyses des données, ont annoncé une pole pour Lewis Hamilton, avec Max Verstappen à un dixième et Vallteri Bottas à deux dixièmes.

Avec son très bon deuxième temps (à seulement 95 centièmes), Lando Norris a pu démontrer une nouvelle fois que sa McLaren allait sans doute lui permettre de jouer quelques podiums, peut-être dès à présent. Chez Ferrari, après la cinquième place de Charles Leclerc dans l'après-midi, Carlos Sainz a donné de novueaux signaux positifs avec son 4uatrième temps (+0.280).

Alpine toujours à la peine

Plus bas dans le classement, Aston Martin s'est un tout petit peu rassuré avec le huitième temps de Lance Stroll (+0.546). Mais Sebastian Vettel a fini bien plus loin, à la 14e place et entre les Alpine (ex-Renault) qui continuent de vivre un mauvais week-end. Sans surprise, Haas ferme la marche avec son pilote payant novice Nikita Mazepin, relégué à plus de 2,6 secondes. À noter que les premières pertes de carbone de la saison ont été causées par Kimi Raïkkönen, qui a détruit son aileron avant.

Le week-end à Bahreïn continue samedi, avec la troisième séance d'essais prévue entre 13h00 et 14h00 (heure de Paris). Les qualifications sont prévues à 16h00. La course, dimanche, doit démarrer à 17h00.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport