RMC Sport

GP de Turquie: 11e sur la grille, Hamilton s'attend à une remontée "difficile"

Pénalisé de dix places pour un changement de moteur, Lewis Hamilton (Mercedes) va prendre le départ du GP de Turquie au 11e rang, alors qu'il a signé le meilleur temps des qualifications. Il craint des difficultés pour dépasser et rattraper Max Verstappen, qu'il domine de deux petits points au championnat du monde.

Pilote le plus rapide de la séance de qualification, Lewis Hamilton sera tout de même contraint d'effectuer une petite "remontada". À cause d'une pénalité de dix places pour un changement de moteur au-delà du quota autorisé par saison, le pilote britannique de Mercedes ne s'élancera que du 11e rang sur la grille de départ du Grand Prix de Turquie (dimanche 14h). La pole position est revenue à Valtteri Bottas, qui verra la Red Bull de Max Verstappen à côté de lui sur la première ligne.

"Ce n'est pas facile de dépasser en ce moment"

En partant de la meilleure place possible malgré sa pénalité, Hamilton a l'opportunité de revenir et de jouer la victoire lors de la 16e manche sur 22 cette saison. Mais la tâche s'annonce peu évidente. "Ce n'est pas facile de dépasser en ce moment, et nous ommes tous sur la même gomme [medium]. Donc j'imagine que ce sera difficile de remonter demain", a réagi le septuple champion du monde après la séance de qualification.

"Lors de la dernière course [en Russie], vous avez vu ce qu'il s'est passé avec Verstappen lorsqu'il a été derrière la sixième place", a rappelé Hamilton, qui compte toutefois sur la longue ligne droite avant les derniers virages pour se défaire de plusieurs concurrents. "Ça va être difficile, mais je vais tout donner", a promis le leader du championnat, qui ne compte que deux points d'avance sur son rival néerlandais.

Valtteri Bottas s'est de son côté déclaré satisfait d'avoir "bien géré" son samedi, en permettant à Mercedes d'obtenir "le plan" parfait. "On minimise la pénalité d'Hamilton", a-t-il ainsi constaté. Car s'il avait signé le meilleur temps de la Q3, son coéquipier aurait été relégué à la 12e place.

Par ailleurs, la deuxième ligne du GP est 100% francophone, avec le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) et le Français Pierre Gasly (AlphaTauri). Le vétéran espagnol Fernando Alonso (Alpine) suit à la 5e place, accompagné de Sergio Pérez (Red Bull).

La grille de départ provisoire:
1. Bottas - Mercedes
2 Verstappen - Red Bull
3. Leclerc - Ferrari
4. Gasly - AlphaTauri
5. Alonso - Alpine
6. Pérez - Red Bull
7. Norris - McLaren
8. Stroll - Aston Martin
9. Tsunoda - AlphaTauri
10. Vettel - Aston Martin
11. Hamilton - Mercedes
12. Ocon - Alpine
13. Russell - Williams
14. Schumacher - Haas
15. Ricciardo - McLaren
16. Latifi - Williams
17. Giovinazzi - Alfa Romeo
18. Räikkönen - Alfa Romeo
19. Mazepin - Haas
20. Sainz - Ferrari
Hamilton et Sainz sont pénalisés pour des changements moteur.

JA