RMC Sport

GP des Etats-Unis: Lewis Hamilton, un podium en attendant le 5e titre à Mexico?

Troisième du Grand Prix des Etats-Unis à l’issue d’une course à suspense remportée par Kimi Räikkönen (Ferrari) devant Max Verstappen (Red Bull), Lewis Hamilton (Mercedes) devra au moins patienter une semaine, jusqu’au GP du Mexique, pour espérer remporter son cinquième titre de champion du monde.

Lewis Hamilton devra patienter. Le pilote Mercedes, qui rêvait de conquérir son cinquième titre de champion du monde de F1 lors du Grand Prix des Etats-Unis, a raté son pari. Seulement troisième devant Sebastian Vettel, son rival au général, le Britannique de 33 ans n’est pas mathématiquement sacré.

Après un judicieux changement de pneumatiques sous régime de virtual safety car, il semblait pourtant en mesure de s’imposer devant Kimi Räikkönen, auteur d’un départ énorme. Erreur. C’est le Finlandais qui triomphera à Austin. Trop long à réagir face à la détérioration de ses pneus, Lewis Hamilton n’échappera pas à un deuxième arrêt aux stands. "Une erreur de Mercedes" selon Adrien Tambay, consultant F1 pour RMC. Un arrêt surtout fatal puisque le Britannique ne parviendra jamais à dépasser Max Verstappen, deuxième, en dépit d’une bagarre d’anthologie à deux tours de l’arrivée.

Une 7e place suffira au Mexique

Finalement, la quatrième place arrachée par Vettel aux dépens de Bottas ne laissera pas trop de regret à Hamilton, qui repart du Texas avec les 15 points de la troisième place. Le titre de champion du monde qui lui est promis devrait donc se jouer dans une semaine au Mexique. Avec 70 points d’avance sur Sebastian Vettel à trois courses de fin, une septième place à Mexico suffira au Britannique pour réaliser son rêve.