RMC Sport

GP du Brésil: Hamilton récolte une amende après sa victoire

Pour avoir enlevé ses ceintures de sécurité alors que la voiture n’était pas à l’arrêt, après sa victoire à Interlagos, Lewis Hamilton a écopé d’une amende de 5.000 euros.

Dans l’euphorie de sa victoire face à Max Verstappen (Red Bull) au Brésil, Lewis Hamilton s’est senti pousser des ailes, oubliant les gestes de sécurité les plus élémentaires à l’intérieur de sa monoplace, lancée à vive allure. Le pilote britannique de l'écurie Mercedes a en effet défait ses ceintures de sécurité pour attraper un drapeau brésilien, qu’il a ensuite agité depuis son cockpit, et célébrer ainsi plus confortablement sans doute un succès qui pourrait compter à l’issue de la saison.

Tenu de montrer l'exemple

Pris la main dans le sac par les commissaires de course, le septuple champion du monde a été contraint de comparaître sur les coups de 17h (heure du Brésil). Puis la sanction est rapidement tombée. Lewis Hamilton est finalement condamné à une amende de 5.000 euros pour avoir défait ses ceintures de sécurité, plus 20.000 euros avec sursis jusqu'à la fin de l'année 2022.

"Le pilote de la voiture 44, Lewis Hamilton, a défait ses ceintures de sécurité à la fin de la course, indique le rapport des commissaires. Bien que les commissaires comprennent le désir de célébrer, il est dangereux de défaire les ceintures de sécurité lorsque la voiture est en mouvement. Les vitesses lentes dans ces voitures sont très rapides pour un occupant non attaché. De plus, les pilotes de Formule 1 donnent l'exemple aux catégories juniors. Il est essentiel que les pilotes de la catégorie junior apprennent l'importance d'utiliser tous les dispositifs de sécurité de la voiture à tout moment."

QM