RMC Sport

GP du Japon: comment la F1 se prépare à l’arrivée du typhon

Le Grand Prix du Japon n’échappe pas aux perturbations liées au typhon Hagibis. Des vents violents vont s’abattre sur l’archipel avec des précipitations intenses. Tout se met en place pour contenir au mieux le phénomène et sécuriser le circuit.

Le typhon Hagibis n’a pas encore frappé le Japon, mais il perturbe déjà les événements sportifs prévus ce week-end. Les derniers matches de poules de la Coupe du monde de rugby sont annulés, ce qui ne manque pas de provoquer des polémiques, et le Grand Prix du Japon de F1 doit lui aussi s’adapter. Samedi, le vent pourrait souffler jusqu’à 120 km/h à Suzuka, où l’on attend aussi 150mm d’eau. Les qualifications ont d'ailleurs été reportées à dimanche matin, avant la course.

Une vraie rivière attendue samedi dans la voie des stands

L’ensemble des hospitalités, endroit où vivent les membres des écuries dans la journée, ont été renforcées grâce à des structures métalliques. Des sacs de sable ont été disposés devant les garages de l’ensemble des écuries pour éviter que l’eau ne rentre à l’intérieur de ceux-ci. En descente, la voie des stands ressemblera à une véritable rivière samedi.

Tous les écrans géants disposés autour du circuit ont été démontés, comme certaines parties des tribunes temporaires qui pourraient se trouver face au vent et connaître des dégâts. Le broadcast center a lui aussi été démonté, les antennes de télévision y compris, et celui-ci a été réinstallé dans les garages de la FIA (Fédération internationale de l'automobile) et de la FOM (Formula One Management) en attendant.

La journée de dimanche s'annonce dense

Faute de place, la safety car et la medical car ont été garées dans le garage Pirelli. Aussi, tous les éléments liés aux arrêts au stands ont été rangés par l’ensemble des écuries. Le mot d’ordre: se protéger un maximum pour éviter la casse et être prêt dimanche matin pour une journée dense ... si la météo le permet.

Les qualifications du Grand Prix, prévues samedi, ont été reportées à dimanche à 10h (heure locale), et les essais libres 3 ont été annulés. Le doute persiste encore toutefois, car on redoute encore de fortes rafales de vent dimanche matin. Si les qualifications devaient être annulées, alors la grille de départ sera déterminée par le classement de la deuxième séances d’essais libres, ce qui donnerait, dans l’ordre aux six premières places : Valtteri Bottas (Mercedes), Lewis Hamilton (Mercedes), Max Verstappen (Red Bull), Charles Leclerc (Ferrari), Sebastian Vettel (Ferrari) et Alexander Albon (Red Bull).

N.B avec Lucas VINOIS au Japon et AFP