RMC Sport

GP du Mexique: "Quel idiot", la grosse colère de Verstappen en qualifs

Leader du championnat du monde de Formule 1, Max Verstappen s'élancera de la troisième position ce dimanche lors du Grand Prix du Mexique (20h) après des qualifications frustrantes. Le Néerlandais était très remonté après avoir été gêné dans le dernier tour.

Ce n’était pas du grand Max Verstappen. La faute peut-être à la tension qui accompagne cette fin de saison de Formule 1. Actuel leader du championnat du monde avec douze points d'avance sur Lewis Hamilton, il a quelque peu déçu lors des qualifications du Grand Prix du Mexique. Alors qu’il faisait figure de favori au vu de ses bons chronos lors des essais libres et de ses précédents résultats à Mexico (victoire en 2017 et 2018, pole manquée de peu en 2018 et 2019), le pilote Red Bull a dû se contenter de la troisième place derrière les Mercedes de Valtteri Bottas et Hamilton.

"Incroyable, quel idiot !"

Au départ du GP ce dimanche (20h, heure française), il sera accompagné en deuxième ligne par son équipier Sergio Pérez, qui sera forcément déterminé à briller devant son public après des qualifications frustrantes. Comme le rapporte le journal Marca, les deux Red Bull ont été ralentis dans le dernier tour par une manœuvre hasardeuse du Japonais Yuki Tsunoda (AlphaTauri-Honda), qui a forcé Pérez et Verstappen à lever le pied. "Incroyable, quel idiot !", a alors lâché le Néerlandais, sans que l’on sache qui de Pérez ou Tsunoda était visé par cette attaque.

"Nos qualifications ont été terribles, donc il n'y a rien de surprenant, L'équilibre de la voiture n'était plus aussi bon et, lors de ma dernière tentative, deux mecs (Tsunoda et Pérez, ndlr) sont sortis devant moi, donc j'ai ralenti en pensant qu'il y aurait un drapeau jaune", a simplement expliqué Verstappen après cette séance de qualifications. Ce dimanche, devant les 130.000 spectateurs attendus en tribunes pour cette 18e manche de la saison de la F1, il devrait au moins avoir l’avantage de pouvoir prendre l’aspiration au départ s’il décolle mieux que le duo Bottas-Hamilton.

RR