RMC Sport

GP du Qatar: Hamilton signe la pole, avec une belle avance sur Verstappen

Lewis Hamilton a signé le meilleur temps ce samedi lors de la séance de qualifications du Grand Prix du Qatar. Sur l'inédit circuit de Losail, le Britannique a devancé son rival Max Verstappen de près d'une demi-seconde.

Après avoir décroché dimanche dernier, lors du Grand Prix du Brésil, la 101e victoire de sa carrière, Lewis Hamilton a signé ce samedi sa 102e pole position en Formule 1 en dominant les qualifications du Grand Prix du Qatar. Le Britannique s'élancera ce dimanche devant Max Verstappen, son rival pour le titre de champion du monde.

Quatorze points séparent les deux concurrents avant les trois derniers Grand Prix de la saison. Surtout, l'écart ce samedi semble assez inquiétant pour Max Verstappen, actuel leader du championnat du monde. La monoplace de Lewis Hamilton a devancé de plus de quatre dixièmes celle de Max Verstappen.

Perez sorti avant la Q3

Lors de cette séance en nocturne, Valtteri Bottas a pris lui la troisième position sur le circuit de Losail (5,380 km), inédit en Formule 1 mais utilisé par le MotoGP. La deuxième ligne est complétée par le Français Pierre Gasly, au volant de son Alpha Tauri. En revanche, c'est une déception pour Sergio Perez, le coéquipier de Verstappen, qui n'a pas réussi à se qualifier pour la Q3, seulement 11e. "C'est un désastre, a réagi le Mexicain au micro de Canal +. On n'a pas été capable de tout mettre bout à bout. Notre tour de sortie des stands a été compromis, il me manquait de l'adhérence au début. J'espère vraiment qu'on pourra être solides et remonter lors de la course."

Dimanche à 17h (15h, heure française) sur le circuit de Losail, Max Verstappen aura donc un gros défi qui se présentera face à lui, avec sa Red Bull qui semble moins à l'aise que les monoplaces de l'écurie Mercedes. "Je pense qu'il manque juste un peu de rythme, ça a été un peu plus difficile pour nous. Checo (Sergio Perez, NDLR) n'est même pas en Q3, donc cela montre que nous luttons un peu plus que d'habitude", a concédé Max Verstappen après la séance de qualifications.

De son côté, revirogré par sa folle remontada brésilienne dimanche dernier, Lewis Hamilton a savouré son chrono sur une "piste incroyable à conduire". Le moral est bon pour le septuple champion du monde, en position de chasseur pour la défense de son titre. Pour son écurie Mercedes, à la lutte avec Red Bull pour le titre des constructeurs (521.5 contre 509,5), l'occasion semble belle aussi pour créer l'écart.

GL