RMC Sport

Grand Prix d’Italie: nouveau héros des tifosi, Leclerc fait la fierté de Ferrari

Charles Leclec a frappé un grand coup en remportant ce dimanche le Grand Prix d’Italie. Déjà vainqueur en Belgique le week-end dernier, le pilote de 21 ans a offert à Ferrari son premier succès à Monza depuis 2010. De quoi ravir les tifosi, qui l’ont acclamé dans une liesse indescriptible après la course.

Un responsable du protocole l’interpelle: "Tu es prêt? Parce qu’il y a du monde dehors !" Bouteille d’eau à la main, Charles Leclerc lui répond par un franc sourire. Après avoir satisfait à la pesée d’après-course, il lui reste quelques instants à passer dans le calme de la "cool room". Avant de plonger dans la folie douce. Le pilote Ferrari en profite pour se rafraîchir et repenser à son récital sur la piste. Parti en pole position, il a maîtrisé les 53 tours du Grand Prix d’Italie, ce dimanche, pour s’offrir le deuxième succès de sa jeune carrière en F1. Le deuxième consécutif après sa victoire en Belgique le week-end dernier.

Des tifosi complètement déchaînés

Malgré la pression de Valtteri Bottas (2e), qui lui a chatouillé les roues dans les derniers tours, et celle de Lewis Hamilton (3e), le crack de 21 ans a parfaitement résisté à la pression. Elle était pourtant immense ce week-end, alors que Ferrari n’avait plus triomphé sur ses terres depuis 2010 et les prouesses de Fernando Alonso. En mettant fin à neuf ans de disette à Monza (au nord du pays), Leclerc s’est donc offert un souvenir inoubliable, au terme d'une course spectaculaire.

Le cri rageur qu’il a poussé en franchissant la ligne d’arrivée a failli endommager sa radio. Celui qu’il pousse, le point brandi dans le ciel, en montant sur la plus haute marche du podium surplombant le circuit, appartient déjà à la légende. Devant une marée rouge de tifosi, complètement déchaînée, le Monégasque savoure son jour de gloire. Hamilton lui glisse une tape de félicitations. La foule est en délire, la scène donne des frissons.

"C'est au-dessus de tout ce que j'ai rêvé"

"Je voulais tout donner, donc c'est ce que j'ai fait, explique le héros du jour, forcément ému. J'ai pris un peu de risques, mais je la voulais absolument cette victoire. Je vais ramener la coupe à la maison, et ça fait du bien! (...) C'est incroyable. Je n'ai pas de mots pour décrire ce que j'ai ressenti. C'est au-dessus de tout ce que j'ai rêvé jusque-là. Mais c'était juste incroyable de voir toute la ligne droite qui était remplie de personnes. Et toutes ces personnes en rouge. Ça donne du boost à tout le team. C'est vraiment incroyable!"

Piero Ferrari, le fils d'Enzo (le fondateur de la Scuderia Ferrari), a salué la performance de Leclerc. "Mon père l'aurait beaucoup aimé, a-t-il confié à Sky, dans des propos rapportés par la Gazzetta dello Sport. Il a été génial. Il ne pouvait pas faire mieux. Nous avions beaucoup de pression dans les stands, mais il a su comment se comporter. C'est agréable de voir un jeune homme qui réussit à gagner dès sa première saison chez Ferrari."

Après ce coup d’éclat, Leclerc va peut-être prendre une autre dimension dans les semaines à venir au sein de la Scuderia. En attendant, il dépasse son coéquipier Sebastian Vettel au classement général. Et se retrouve 4e, derrière Hamilton (284), Bottas (221) et Verstappen (185). En attendant de confirmer tout ça lors du prochain Grand Prix, dans deux semaines à Singapour.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur