RMC Sport

Grand Prix d'Italie: Panis et les anciens pilotes français ont vibré pour Gasly

Pierre Gasly est entré dans l'histoire du sport français en remportant le Grand Prix d'Italie ce dimanche à Monza. Un sacre historique qui a ravi les anciens pilotes français de F1, à l'image de Jean Alesi et Olivier Panis, vainqueur à Monaco en 1996.

Ce n'est pas seulement une victoire pour Pierre Gasly. C'est tout le sport français qui savoure le triomphe du pilote d'Alpha Tauri. Au terme d'une course à rebondissements, le pilote de 24 ans a remporté le Grand Prix d'Italie, ce dimanche à Monza. 24 ans après le succès d'Olivier Panis à Monaco. De quoi ravir tout un pays de sports mécaniques. A commencer par le dernier vainqueur de la bande, tout heureux d'avoir enfin un successeur.

"C'est magnifique, je suis ravi pour Pierre, a confié Panis sur RMC. Je le connais bien. On s'est souvent côtoyé. C'était vraiment lui que je voulais pour me succéder. Parce que c'est un gamin que je trouve bien dans ses baskets. Il a mangé son pain noir l'an passé avec Red Bull. Je suis content qu'il fasse un pied de nez à ce Helmut Marko (le patron de Red Bull, ndlr), qui m'insupporte avec ses choix. C'est quelqu'un qui me correspond plus que les autres. Il l'a fait. Je suis ravi. Il mérite amplement cette victoire. Les derniers tours ont été très palpitants. On croisait les doigts pour que Pierre résiste à Sainz."

"Ça va lui changer la vie"

Dans un finish d’une intensité folle, Pierre Gasly a résisté à Carlos Sainz pour s’offrir le plus beau moment de sa carrière. Et devenir le 13e Français à inscrire son nom au palmarès d’un GP de F1.

"C'est exceptionnel, applaudit Jean Alesi, vainqueur du Grand Prix du Canada en 1995. Je ne pouvais pas imaginer un final comme ça. Wow! Il a été magistral. C'est fabuleux de voir ça. Je l'ai vu la première fois à Monaco, il faisait du karting, il devait avoir 10-12 ans. Mais après, je l'ai régulièrement vu dans les remises de prix. Il était invité comme vainqueur de sa catégorie. Je suis le capitaine de l'équipe de France FFSA Circuit, il a été l'un de nos pilotes. On est super excités aujourd'hui de voir que ça se passe comme ça. C'est fabuleux. Il a une Alpha Tauri en plus, il n'a pas une voiture pour gagner. Sincèrement, j’avais les larmes aux yeux à l'arrivée."

Avec ce succès inoubliable dans le nord de l’Italie, le premier de l’histoire d’Alpha Tauri, Gasly avancera désormais avec un nouveau statut. Celui d’un potentiel vainqueur. "Évidemment, ça va lui changer la vie, assure Panis. Il fait un début de saison magnifique. Il n’a pas la meilleure voiture mais il peut s’appuyer sur une équipe solide. Il mérite un volant dans une très grande équipe. Il faut qu'il aille vers d'autres horizons pour continuer à grandir. Il a fini ses classes, il est solide. Maintenant, il faut rentrer dans le vif du sujet. Chez Red Bull, tout est fait pour Verstappen, donc il n’a pas intérêt à y retourner. Par contre, Mercedes peut par exemple donner sa chance à un deuxième pilote…"

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur