RMC Sport

Incendies en Australie: Hamilton promet un don à six chiffres

Le pilote britannique Lewis Hamilton a annoncé sur les réseaux sociaux une promesse de don de 500.000 dollars face aux violents et meurtriers feux de forêt qui dévastent l'Australie depuis plusieurs semaines.

À l'instar de nombreux sportifs, Lewis Hamilton met la main à la poche, en réaction aux violents incendies meurtriers qui ont déjà ravagé plusieurs millions d'hectares de forêt en Australie. Devenu particulièrement sensible aux questions liées à l'écologie, le sextuple champion du monde de Formule 1 a annoncé une promesse de don s'élevant à environ 450.000 euros.

"Cela me brise le cœur de voir la dévastation que les feux de brousse australiens causent aux gens et aux animaux à travers le pays. Je promets 500.000$ (environ 450.000 euros, ndlr) pour soutenir les animaux, les bénévoles de la faune et les pompiers ruraux", a tweeté le pilote britannique, qui a également appelé à la générosité de ses fans. "Si vous le pouvez et que vous ne l'avez pas déjà fait, vous pouvez également faire un don", a-t-il ajouté dans un message accompagné d'une vidéo montrant des animaux face aux flammes.

Près d'un demi-million d'animaux tués

La vie sauvage australienne, réputée pour ses koalas et ses kangourous, a été particulièrement atteinte par cette catastrophe. Selon une récente étude, les feux sont à l'origine de la disparition de 480 millions d'animaux dans un seul État et des décennies seront nécessaires pour une reconstruction.

Ces incendies, qui risquent d'être encore attisés dans les prochains jours par une nouvelle vague de chaleur, ont déjà fait 26 morts. Ils ont aussi réduit en cendres une superficie équivalente à l'île d'Irlande et détruit plus de 2.000 maisons. Jeudi, des militaires frappaient aux portes des maisons, au sud-ouest d'Adélaïde, pour exhorter leurs habitants à partir en raison de la menace d'une immense brasier, alors que le mercure atteignait les 38 degrés. Mercredi, la police avait procédé à l'évacuation de la localité touristique voisine de Vivonne Bay elle aussi sous la menace des flammes.

Les incendies, qui se produisent chaque année sur l'immense île-continent, sont de plus en plus aggravés par les sécheresses induites par le changement climatique. En dépit d'un répit relatif en début de semaine à la faveur d'une baisse des températures et de quelques précipitations, près de 150 incendies faisaient toujours rage dans le Victoria et la Nouvelle-Galles du Sud, les deux États les plus touchés qui sont aussi les plus peuplés.

dossier :

Lewis Hamilton

JA