RMC Sport

GP de Belgique : Hamilton récidive, Grosjean dans le coup

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton - -

A l’issue d’une séance de qualifications rocambolesque, Lewis Hamilton (Mercedes) décroche sa quatrième pole consécutive sur le circuit de Spa (Belgique). Romain Grosjean (Lotus) partira en quatrième ligne. Le Français a signé le 7e temps.

Hamilton au top, Rosberg bien placé

Ce samedi sur le circuit de Spa-Francorchamps, Lewis Hamilton a encore une fois prouvé qu’il était le maître incontesté des essais qualificatifs. Pour la quatrième fois consécutive depuis les GP de Grande-Bretagne, d’Allemagne et de Hongrie, le Britannique signe le meilleur temps en 2’01’’012 et relègue les deux Red Bull de Sebastian Vettel et Mark Webber. Alors qu’il s’est élancé dans les ultimes secondes de la Q3, le champion du monde 2008 est parvenu à chiper la pole position à Vettel, vainqueur des trois dernières saisons de F1. Si la météo a joué son rôle jusqu’au bout avec de la pluie par intermittence, le pilote Mercedes n’a permis à personne de prendre « son » trésor. C'est la 31e pole position en F1 de Lewis Hamilton. L’autre Mercedes s’est aussi distinguée.

Quatrième de la séance d’essais qualificatifs, Nico Rosberg a cru pendant quelques secondes à la pole position. Malgré un bon choix de chausser les pneus intermédiaires, Mark Webber, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton -dans l’ordre- en ont décidé autrement. « Malheureusement, la chance n’était pas de mon côté. C’est un facteur qui a beaucoup joué. Lorsque la piste a été sèche, les chronos sont tombés, admet Rosberg. C’est dommage pour moi. J’espère faire une belle course dimanche. » Auteur de trois pole positions consécutives sur les circuits de Bahreïn, Espagne et Monaco, l’Allemand aurait préféré partir juste derrière son coéquipier, Lewis Hamilton. Et ainsi pouvoir épauler le Britannique, qui sera vite mis sous pression par les Red Bull.

Red Bull à l'affût, Ferrari en retrait

Encore une fois deuxième derrière Lewis Hamilton, Sebastian Vettel s’est assuré une présence en première ligne. Le champion du monde allemand a lui aussi pensé accrocher la pole position mais Lewis Hamilton, parti juste après lui, l’a devancé d’un souffle. 188 millièmes pour être précis. Derrière Vettel, Mark Webber a parfaitement rempli son rôle d’équipier. Troisième, l’Australien serait susceptible d’aider son compère Sebastian Vettel en cas de défaillance de Lewis Hamilton. Les RedBull seront certainement encore une fois dans le coup pour un succès à Spa-Francorchamps.

Le grand perdant de la journée se nomme Ferrari. La Scuderia est passée totalement à côté de sa séance de qualification. Que ce soit Fernando Alonso, neuvième, ou Felipe Massa, dixième, l’écurie italienne n’a pas réussi à jouer les premiers rôles en Belgique. Pourtant, lors de la troisième et dernière séance d’essais libres samedi matin, Alonso avait réalisé le deuxième temps derrière Vettel. La course de dimanche s’annonce compliquée pour l’ancienne formation de Michael Schumacher.

Grosjean placé, Bianchi satisfait

Malgré une belle 7e place, Romain Grosjean n’a jamais été vraiment dans le coup pour accrocher le wagon de tête. Le pilote Lotus se contente de cette position sur la grille malgré des problèmes de monoplace. « C’était un peu plus compliqué que je ne le pensais. J’ai un souci sur la voiture. On a donné le meilleur en Q3 mais on a perdu du temps dans les stands, confie l’intéressé. Il fallait quand même faire un tour en fin de séance. Nous sommes plus performants sur le sec. Sous la pluie, nous sommes en difficulté mais cette fois-ci, ce n’était pas trop mal. »

Un autre Français s'est également fait remarquer. Malgré un choix risqué en chaussant les pneus slicks, Jules Bianchi a réussi son pari. Le pilote Marussia s'est qualifié pour la première fois de sa carrière en Q2. « C’était une très bonne qualification. On a fait le bon choix de passer en slicks à trois minutes de la fin. Le risque a payé. Ce sera une course difficile demain, juge Jules Bianchi. Ce sera compliqué. C’est mon premier départ de F1 aussi près de la pole position. Mon objectif premier sera de ne pas m’accrocher dès le premier virage. » Dans les rangs des déçus, Jean-Eric Vergne a été sorti en Q1. Une déception pour le pilote Toro Rosso qui apprécie particulièrement le circuit de Spa. Charles Pic a fini dernier de la séance de qualifications. Un bilan plutôt mitigé pour le clan français.

A lire aussi :

>> F1 : Pas de GP d'Inde en 2014

>> Revivez les qualifications du Grand Prix de Belgique

>> Grosjean : « Pas envie de me rappeler de 2012 »

dossier :

Lewis Hamilton

Xavier Martel avec Antoine Arlot à Spa