RMC Sport

Basket: "Rien à foutre", Thomas Heurtel répond à ses détracteurs après son départ en Russie

Le meneur international français Thomas Heurtel a vivement taclé lundi ceux qui lui reprochent sa signature au Znéith Saint-Pétersbourg, en Russie. Le basketteur a assumé son choix de carrière malgré la guerre entre l’Ukraine et le pays dirigé par Vladimir Poutine.

Annoncé en Russie avant l’Euro, Thomas Heurtel avait finalement mis fin aux rumeurs en signant la charte de la Fédération française et s’était ainsi engagé à ne pas rejoindre le Zénith Saint-Pétersbourg. Le meneur tricolore de 33 ans a ensuite fait une belle volte-face pour signer un contrat de deux ans avec le club russe trois jours après avoir obtenu la médaille d’argent continentale avec les Bleus. Ce qui lui a valu quelques remarques... qui lui passent au-dessus.

"Juste pour info, à tous les gens qui m’envoient des messages ou écrivent des commentaires en me critiquant sur ma décision de venir en Russie ou sur une décision en général, sachez que j’en ai complètement rien à foutre", a écrit ce lundi le meneur français.

Thomas Heurtel répond à ses détracteurs
Thomas Heurtel répond à ses détracteurs © DR Instagram

"Achetez-vous une vie"

Il y a quelques jours, le meneur a disputé ses premiers matchs avec sa nouvelle équipe contre l’Unics Kazan de son compatriote Louis Labeyrie puis face au Parma Perm.

"Donc ne soyez pas relou et arrêtez de perdre votre temps, a encore lâché Thomas Heurtel. Et s’il vous plaît, surtout, achetez-vous une vie!! Merci d’avance."

En s’engageant avec le Zénith, l’ex-joueur de l’ASVEL et du Real Madrid a probablement dit adieu à une place chez les Bleus pour la Coupe du monde 2023 voire pour les Jeux olympiques de Paris en 2024. Un choix que Thomas Heurtel semble assumer pleinement.

JGL