RMC Sport

Mort de Kobe Bryant: c'était "Black Mamba", légende du basket au talent et au mental XXL

Légende de la NBA, Kobe Bryant est décédé ce dimanche dans un accident d'hélicoptère. Joueur emblématique des Los Angeles Lakers, il restera à jamais comme l’un des plus grands personnages de l’histoire de son sport.

C’est l’un des plus grands sportifs de l’histoire qui s’est éteint ce dimanche. Ancienne star des Los Angeles Lakers et quintuple champion NBA, Kobe Bryant est tragiquement décédé à l’âge de 41 ans dans un tragique accident. Il se trouvait à bord d’un hélicoptère qui s’est écrasé à Calabasas, en Californie.

Surnommé "Black Mamba" pour son efficacité redoutable, Kobe Bryant restera dans les mémoires comme un joueur au talent hors du commun et l’homme d’une seule franchise. Une icône planétaire. Une légende inclassable dans l’histoire de son sport. Celui que certains considèrent même comme le G.O.A.T (le meilleur joueur de tous les temps), avec Michael Jordan.

Cinq titres NBA 

Adulé par les uns, haï par les autres, celui qui a passé une partie de son enfance en Italie avant d'arriver aux Etats-Unis à l'adolescence a écrit les premières pages de son immense carrière en 1996 en étant choisi en 13e position de la Draft par Charlotte, qui l’avait aussitôt envoyé aux Lakers. Le début, pour lui, des records et des distinctions. Sa domination sur la NBA s’est traduite par trois titres consécutifs aux côtés de Shaquille O’Neal (2000, 2001 et 2002), puis deux autres avec Pau Gasol (2009 et 2010).

Avec 33.643 points inscrits en 1.346 matchs disputés, l’ancien arrière est le quatrième meilleur marqueur de l’histoire derrière Karim Abdul-Jabbar (38.387), Karl Malone (36.928) et LeBron James (33.655), qui lui a pris sa troisième place la nuit dernière lors de la défaite des Lakers à Philadelphie. A 26 reprises, Bryant a aussi dépassé la barre symbolique des 50 points inscrits lors d’un match. Il a également été désigné MVP en 2008.

Deux titres olympiques 

Obsédé par la victoire, Bryant a été récompensé par 18 participations au All Star Game, le match annuel opposant les meilleurs joueurs de la toute-puissante ligue nord-américaine. Tous s’inclinaient devant son éthique de travail à l'entraînement, sa faculté à attaquer et défendre avec le même degré d’exigence et sa détermination à répondre présent dans les moments chauds.

Avec les Etats-Unis, il a décroché deux titres olympiques (2008 et 2012). Sa fin de carrière, avec un dernier match disputé le 13 avril 2016, aura été plombée par des blessures graves, d’une rupture du tendon d’Achille en 2013 à une déchirure à l’épaule droite en 2015.

"C’est peut-être celui qui s’est le plus rapproché de Michael Jordan dans l’histoire. C’est un mec qui a mis 81 points dans un match (contre Toronto le 22 janvier 2006), un mec qui a formé l’un des duos les plus dominants de l’histoire avec Shaquille O’Neal. Il a écrit sa propre histoire. Et puis Kobe, c’est une aura, l’un des plus grands personnages de l’histoire de la NBA", raconte Stephen Brun, consultant basket RMC Sport. Car Kobe Bryant, à l’image de la Dream Team de Michael Jordan et Magic Johnson, est l’un de ceux qui a contribué à faire exploser la popularité de son sport à travers le monde.

RR