RMC Sport

Mort de Kobe Bryant: la discussion entre le pilote et la tour de contrôle avant le crash révélée

Un site américain a révélé la discussion entre la tour de contrôle et le pilote de l’hélicoptère, qui s’est crashé dimanche sur une colline à l’ouest de Los Angeles, causant la mort de Kobe Bryant et de huit autres personnes à bord.

L'hélicoptère transportant Kobe Bryant et huit autres personnes, fonctionnait selon des "règles de vol à vue spéciales" (VFR) avant de s’écraser sur une colline à l’Ouest de Los Angeles dimanche, selon une conversation audio du contrôle aérien avec le pilote, Ara Zobayan. Ce type d'autorisation est accordé aux pilotes pour leur permettre de voler dans des conditions météorologiques jugées pires que celles autorisées par les règles de vol à vue standard.

Le pilote a demandé "un suivi de vol"

Selon l'audio - capté par le site Web LiveATC.net - la tour de contrôle de l'aéroport de Burbank a permis à l'hélicoptère de se diriger vers le nord-est en utilisant l'autorisation spéciale. Le pilote peut être entendu confirmant au contrôleur: "Nous maintenons un vol VFR spécial égal ou inférieur à 2.500 pieds (762 mètres)". Peu de temps après, le pilote a demandé un "suivi de vol", un service où les contrôleurs sont en contact régulier avec un avion. Sur la conversation, le contrôleur aérien s’est adressé au pilote pour lui signifier que l'hélicoptère était "encore trop bas pour le suivi de vol à ce moment-là".

L'hélicoptère était guidé mais trop bas

Cela signifie que l'avion était en-dessous du niveau auquel il pouvait être capté par le radar en raison au terrain vallonné de la région. Des enregistrements supplémentaires entre Zobayan et les contrôleurs de la circulation aérienne affichés sur le site indiquent que le pilote recevait des conseils des contrôleurs alors qu'il naviguait dans un brouillard dense. 

Les contrôleurs aériens ont constaté une mauvaise visibilité autour de Burbank, juste au nord, et de Van Nuys, au nord-ouest. Après avoir fait patienter l'hélicoptère pour s’occuper d'autres appareils, les contrôleurs ont autorisé le Sikorsky S-76 à se diriger vers le nord le long de l'Interstate 5 via Burbank avant de tourner vers l'ouest pour suivre la route américaine 101, la Ventura Freeway. Peu après 9h40, l'hélicoptère a de nouveau tourné vers le sud-est et a grimpé à plus de 2.000 pieds (600 mètres) au-dessus du niveau de la mer. Il est ensuite descendu et s'est écrasé sur une colline à environ 1.400 pieds (425 mètres), selon les données de Flightradar24.

Lorsqu'il a heurté le sol, l'hélicoptère volait à environ 296 kilomètres/heure et descendait à une vitesse supérieure à 1.200 mètres par minute, selon les données de Flightradar24.

NC