RMC Sport

Mort de Kobe Bryant: les conclusions de l'enquête dévoilées, le pilote mis en cause

L'autorité de sûreté des transports (NTSB) a rendu ses conclusions sur le crash d'hélicoptère dans lequel Kobe Bryant est mort. Selon les enquêteurs, le pilote était désorienté par la mauvaise météo.

Un peu plus d'un an après, les causes du drame sont établies. Le NTSB, l'autorité américaine de sûreté des transports, a dévoilé ce mardi les résultats de son enquête sur l'accident d'hélicoptère qui a coûté la vie, le 26 janvier 2020, à Kobe Bryant (41 ans), sa fille Gianna (13 ans), et sept autres personnes. D'après ces conclusions, le pilote Ara Zobayan, mort aussi dans l'accident, a été victime d'une désorientation spatiale dans les instants qui ont précédé le crash sur une colline de Calabasas, au nord-ouest de Los Angeles.

Comme la presse l'avait révélé, l'hélicoptère n'avait pas le droit de voler ce jour-là à cause de la mauvaise météo. Selon l'enquête, le brouillard épais dans le ciel californien a provoqué une perte de repères du pilote. Selon l'enquête, cela l'a notamment amené à communiquer de mauvaises informations aux contrôleurs aériens, en leur indiquant entre autres que son appareil était en train de gagner de l'altitude, alors qu'il descendait dangereusement. Ara Zobayan était pourtant expérimenté et doté des certifications pour voler dans ces conditions.

L'enquête du NTSB a également permis d'écarter toute défaillance mécanique de l'hélicoptère, un Sikorsky S-76B. Aucune preuve de "détaillance mécanique catastrophique" n'a en effet été retrouvée, après examen des moteurs et des rotors.

Plusieurs hommages, un an après

Le 26 janvier, pile un an après la tragédie, plusieurs hommages ont été rendus aux États-Unis. Aux alentours du Staples Center, la salle des Lakers à Los Angeles, des dizaines de fans de basket se sont recueillis. Pandémie de coronavirus oblige, aucun rassemblement n'était organisé pour cet anniversaire, et ni la ville ni le club "angeleno" n'avaient prévu de célébration. Ce qui n'a pas empêché une quarantaine de personnes de venir déposer des fleurs et autres objets souvenirs à l'effigie de leur club fétiche sur un mémorial improvisé.

La veuve du basketteur, Vanessa Bryant, a publié une lettre que lui a écrite une des meilleures amies de Gianna. Cette adolescente lui dit: "Vous avez probablement entendu cela, mais si je deviens un jour maman, j'espère que ma fille sera exactement comme la vôtre". Sur quoi Vanessa Bryant a ajouté: "Ma petite fille et Kob-Kob me manquent tellement aussi. Je ne comprendrai jamais pourquoi, comment cette tragédie a pu arriver à des êtres humains si beaux, si gentils et si formidables. Cela ne semble toujours pas réel".

Plusieurs personnalités ont exprimé, comme il y a un an, leur peine, tel son ancien coéquipier Pau Gasol. "Tu me manques, mon frère... pas un jour ne passe sans que tu sois présent dans ce que je fais", a publié l'Espagnol sur Twitter. "Kobe sera toujours mon frère des Lakers pour la vie", avait écrit Magic Johnson. Quant à la franchise californienne aux 17 titres de champion, elle avait aussi posté une photo en noir et blanc de Kobe Bryant en train de donner un baiser affectueux à sa fille, accompagné des mots: "La famille est éternelle".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Rédacteur