RMC Sport

Mort de Kobe Bryant: sa fille Gianna, basketteuse de 13 ans, est également décédée

Tragiquement décédé ce dimanche dans un crash d'hélicoptère en Californie, l'ancien joueur des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant, était accompagné dans l'appareil de l'une ses filles, Gianna. Une adolescente de 13 ans très proche de son père et qui rêvait, comme lui, de faire une carrière professionnelle dans le basket.

Elle aussi voulait percer dans le basket et marcher sur les pas de son monument de père. Elle n'en aura malheureusement pas eu le temps... Alors que l'ancienne star des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant, est tragiquement décédé ce dimanche dans un crash d'hélicoptère en Californie, les médias américains ont rapidement révélé que l'une des huit autres victimes de l'accident était sa fille Gianna Maria-Onore, 13 ans.

Gianna était la deuxième fille de "Black Mamba", cadette de Natalia Diamante (17 ans), et aînée de Bianka Bella (3 ans) et Capri Kobe, née à l'été 2019. Elle était surtout celle à qui Kobe Bryant avait transmis le virus de la balle orange.

Elle s'était déjà fait remarquer sur les parquets

"Mambacita", comme la surnommait le quintuple champion NBA, avait déjà eu l'occasion de montrer tout son talent sur les parquets californiens, et ce malgré son jeune âge.

En mai dernier, une vidéo partagée par le très suivi site ballislife.com avait fait fureur sur les réseaux sociaux. On y découvrait une adolescente - Gianna, donc - multiplier les dribbles, les shoots à trois points, mais aussi les "fadeaway", comme son papa.

Kobe s'était redécouvert une passion pour le basket avec elle

Il faut dire qu'à la Sierra Canyon School de Los Angeles, "Mambacita" avait eu comme coach un certain... Kobe Bryant. Depuis la fin de sa carrière en 2016, le MVP 2008 ne cessait de suivre de très près les prouesses de sa fille, qui rêvait de rejoindre dans quelques années la fac d’UConn, dans le Connecticut, pour porter le réputé maillot des Huskies. Avant d'embrasser, pourquoi pas, une carrière professionnelle en WNBA, la version féminine de la prestigieuse ligue nord-américaine.

"Avant que Gigi ne se mette au basket, j'avais du mal à regarder des matchs à la télé, confiait récemment le double champion olympique dans un podcast spécialisé. Mais maintenant, on en regarde tous les deux tous les soirs." Selon les premiers éléments, l'ancien joueur se dirigeait d'ailleurs dimanche vers la "Mamba Academy" de Thousand Oaks, pour un match avec sa fille et une coéquipière de celle-ci, qui figure parmi les victimes, ainsi que l'un de ses parents et le pilote.

La semaine dernière encore, Kobe Bryant avait partagé sur son compte Instagram une petite séquence de sa protégée à l'oeuvre. "Gigi devient meilleure chaque jour", écrivait le numéro 24. Avec fierté, comme toujours.

CC